­­Gaston Flosse prépare 2018

samedi 27 décembre 2014

Pour Noël, Gaston Flosse s’est adressé aux militants de son parti dans un long discours reproduit sur le site Internet du Tahoera’a. L’ancien président du Pays y endosse les habits du martyr, victime d’un complot visant à l’abattre.
Dans son propos, Gaston Flosse s’en prend longuement à la justice. Le Vieux lion n’a toujours pas digéré, semble-t-il, sa condamnation définitive dans l’affaire des emplois fictifs. Il juge cette sanction “excessive” et estime que “des manœuvres politiciennes” ont influencé le président de la République dans son choix de lui refuser la grâce présidentielle.
Pour lui, l’affaire de la vaisselle n’est qu’une nouvelle preuve de “l’acharnement judiciaire” contre lui. “Cette vaisselle m’appartient. Je l’ai payée”, clame-t-il, même s’il reconnaît tout de même que “c’est vrai, la présidence a avancé les frais de douane”.

“Ils ont obtenu ce qu’ils voulaient, m’écarter du pouvoir”

Même raisonnement pour l’affaire de son bureau à l’assemblée. “On me reproche maintenant d’occuper un bureau dont j’ai payé moi-même la peinture, que j’ai meublé avec du mobilier qui m’appartient”, se désole-t-il. Il assimile sa dernière garde à vue à un traitement “de terroriste” qui n’aurait comme seul but que de l’“humilier”.
Pour Gaston Flosse, l’objectif est atteint : “Ils ont obtenu ce qu’ils voulaient, m’écarter du pouvoir”. Ultime preuve, selon lui : son contrôle judiciaire court jusqu’en février, date du prochain congrès du Tahoera’a : “Croyez-vous que c’est une simple coïncidence ? On veut m’empêcher d’agir !” Il ne dit pas quels sont les responsables de ce fameux complot qui se cachent derrière ce “ils” et ce “on”. Mais le résultat est là : “Me marginaliser, me diaboliser, me rendre infréquentable”.

 “Celui que j’ai toujours considéré comme mon fils”…

Gaston Flosse explique que ce sont ces accusations à répétition qui poussent Édouard Fritch à prendre ses distances avec le chef de parti qu’il est. “Et cependant, c’est dans ces moments difficiles que je croyais pouvoir m’appuyer sur celui que j’ai toujours considéré comme mon fils”, déclare-t-il.
Triste conte de Noël, Gaston Flosse abandonné par ses plus proches… “Depuis son élection, nous n’avons plus aucun contact. Édouard m’ignore totalement, il ne m’appelle plus et refusait même de venir me saluer lorsqu’il venait à l’assemblée. Il veut rompre tout lien avec moi.”

Flosse, éternel candidat à la présidence

Malgré ses divers déboires avec la justice, malgré les enquêtes récemment ouvertes contre lui, Gaston Flosse ne veut pas en finir avec la vie politique.
“Tant que j’aurai la vie, je me battrai pour ma population et pour mon pays”, dit-il. Le Tahoera’a, c’est lui, la victoire aux territoriales, c’est lui seul : “Je suis aussi le garant de nos engagements devant la population. C’est sur la base de ces engagements que j’ai porté le Tahoera’a huiraatira à la victoire.” Il ajoute : “J’ai un devoir de regard sur l’action de la majorité et du gouvernement”.
Depuis son éviction de la présidence du Pays suite à une décision de justice, il se répète dans les couloirs du Tahoera’a que Gaston Flosse ne pense qu’à une chose : reconquérir le pouvoir. Cette fois, il confirme lui-même son ambition. Il est et restera le président de son parti : “Je le dis tout de suite, la succession n’est pas ouverte. Je serai candidat à la présidence de notre mouvement, car je compte bien assurer la victoire de notre parti aux prochaines élections, sans compromissions avec l’opposition.”

Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de ce samedi 27 décembre ou au feuilletage numérique

lolo 2015-01-04 23:20:00
Misère;;;;;;, misère;;;;;;;; pourquoi t'abats tu sur les pauvre gens.
REMOND 2015-01-02 16:57:00
Certains impatients me disent que 'çà sent le sapin'. Moi je me limite à l'odeur prégnante de la naphtaline.
VERI 2015-01-02 07:30:00
Merci la chikungunia de nous rappeler que nous sommes plus des MA OHI, la polynésie est victime d'invasions de moustiques allez ne restons pas de REPO OHI
ESTALL 2015-01-02 07:13:00
Avant février 2015 à Bora Bora une décision du haut conseil est attendu, soyons ZEN
yann 2014-12-31 02:14:00
la viellesse est un long naufrage...
Terehau 2014-12-30 22:06:00
Papy fait de la résistance... Que voulez vous, lorsqu'on a eu 20 ans de pouvoir sans concession et avec toutes les libertés possibles et imaginables, y'a de quoi être nostalgique. Sauf que, vous êtes bien seul, Monsieur Flosse, à être nostalgique de cette époque.
Laissez les Polynésiens grandir et s'épanouir, profitez de vos vieux jours et vos Mo'otua. Vous n'êtes pas éternel, helàs. Et votre carrière politique qui se finit devrait vous le rappeler.
REMOND 2014-12-28 13:29:00
Le retour aux affaires publiques de notre globicéphale tropical de la politique ne serait qu'un phénomène de surface, car pour moi le problème de fond resterait celui de son électorat qui n'a pas plus de 'conscience civique' qu'un concombre de mer: Quelqu'un a dit: ( en substance) "Vous faites voter 10 idiots et 9 sages...et ce sont les idiots qui vous gouverneront..."
Raimana 2014-12-28 10:29:00
Quand bien même les moyens utilisés pourraient être qualifiés d'"excès de zèle", c'est les règles du jeu qui ont été posées. Il faut combattre le feu par le feu... Le traffic d'influence et le clientélisme ça peut marcher dans les deux sens...
LEPETANT 2014-12-28 05:23:00
Il est tellement pathétique qu'il me fait pitié.
fofo 2014-12-28 04:58:00
Un peu de décence Mr FLOSSE et retournez a MANGAREVA d’où était aussi originaire votre cousin FRANCIS
Il serait temps de vous rendre compte que toutes les histoires et les procès dont vous avez soit disant été la victime ne vous sont pas arrivés par Hazard et vous avez la chance d’avoir un bon avocat car depuis longtemps vous ne seriez plus au-devant de la scène politique
Et la Polynésie, pourrait vivre plus sereinement (monsieur 10%)
Je me rappelle encore de notre rencontre à MANIHI ou je projetais bénévolement un film pour la population et ou je vous avais dit (je le fais contrairement à vous avec le cœur)
laissez la place aux jeunes qui ont de bonnes idées qui vont dans le sens de ce que souhaite la population (fofo)
tom 2014-12-28 04:04:00
LA JALOUSIE DES MECONTENTS,,,,,arrêté vos cinéma,,,,allé vous cachez, ah!ah!ah!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Kaina54 2014-12-27 22:43:00
Beaucoup de chose peuvent arriver et se produire en 3 ans.....Comment peut il savoir si dans 3ans il aura encore toute sa tête pour soit disant pouvoir à nouveau diriger la Polynésie......Et si en février il sera condamné à nouveau pour d'autres années supplementaire....Monsieur G FLOSSE, ne serait il pas plus sage pour vous d'arrêter aujourd'hui de faire la politique.... Prenez votre RETRAITE tranquillement en laissant à la population une image DIGNE de vous......Il est TEMPS pour vous de laisser votre place.....Aller cultiver sur votre île de Mangareva comme vous l'avez annoncer... Tenez cette fois ci votre Parole..
Moa 2014-12-27 22:09:00
A l'asile avec Oscar! voilà où ces 2 là doivent aller!
Ils sont aussi fêlés du casque l'un que l'autre, mégalo-mytho...
Mais le pire est qu'il s'en trouvent à les suivre???
Patriote 2014-12-27 19:19:00
La victoire du Tahoeraa, c'est lui seul? Et ben çà fait peur de lire ce genre de déclaration! Et les participants à sa campagne, ils ont fait quoi? Ils ne représentent rien à ses yeux, leurs actions dans les quartiers et j'en passe... Réveillez-vous. Le vieux vous manipule.
lebororo 2014-12-27 13:22:00
Son parti avait des idées et une direction.
Mais souvent il l'a changé lui-même avec les indépendantistes.
Il a perdu aussi des gens qui étaient avec lui dans le bon "sens".
La retraite est sa destination.
eveno 2014-12-27 12:20:00
il serait peut être temps et raisonnable que monsieur FLOSSE prenne sa retraite il serait anis plus utile à sa population car maintenant il n'est plus crédible. Bonne retraite monsieur
Maiaterai 2014-12-27 11:04:00
Rohi Rohi !!!
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete