Habillage fond de site

La 10e édition du Festival Guitare très prometteuse

jeudi 2 février 2017

Léo Marais

Léo Marais, du collectif Tahiti Rock, est fier de présenter la 10e édition du Tahiti Festival Guitare avec, cette année, une programmation exceptionnelle. (© archives LDT)


Le collectif Tahiti Rock s’apprête à vivre une dernière édition des plus riches et intenses du Tahiti Festival Guitare, avant de passer la main. À occasion exceptionnelle, programmation de grande qualité, avec Renan Luce, Benoît Dorémus, Naive New Beaters, Izïa, Mask Ha Gazh, Oldelaf… L’an passé, Ugo avait été repéré par la Warner et produit et édité par Vincent Carpentier. Ce dernier est de retour cette année et offrira à l’un des candidats du Guitare Club la première partie d’un artiste reconnu à Paris.

Le collectif Tahiti Rock s’apprête à vivre sa dernière édition du Tahiti Festival Guitare avant de passer la main. Cette année, la 10e édition, qui se déroulera du 23 au 25 février au Méridien, place donc la barre encore plus haut. Les soirées de jeudi et vendredi seront identiques avec une programmation de grande qualité, avec des artistes tels que Renan Luce, Benoît Dorémus, Naive New Beaters, Izïa ou encore Mask Ha Gazh. Et samedi, c’est un feu d’artifice qui est prévu avec l’Acoustic Beach et le concours Guitare Club, avant le spectacle humoristique d’Oldelaf.

“Sur Polynésie 1ère, on retrouvera le concours des six jeunes guitaristes”, explique Léo Marais, depuis le début dans cette aventure conduite par des bénévoles. “Dès le départ, l’objectif du collectif était d’offrir un spectacle à la population avec des musiques du monde, où la guitare est reine. Volonté aussi de créer un pont, un lien pour des jeunes artistes du fenua avec des professionnels du métier de la musique et invités pendant le festival. Au bout de dix ans, cet objectif est atteint, à notre grande joie.”

L’an passé, Ugo avait été repéré par la Warner et produit et édité par Vincent Carpentier (éditeur de Thomas Dutronc) qui est de retour cette année grâce à Tahiti Tourisme. S’il ne flashe pas sur un nouvel artiste, il s’engage à offrir au vainqueur de 2017 du Guitare Club la première partie d’un artiste reconnu à Paris, assure le collectif Tahiti Rock.

“Le Tahiti Festival Guitare, c’était un pari fou, au départ”, admet Léo Marais. “C’est la passion qui a été notre moteur, merci à tous les bénévoles. L’an prochain, nous passerons la main. Mais chut, il y a d’abord cette dixième édition à vivre pleinement !”

 

D.G.

 

 

Renan Luce, Guitare, chanson française. Grande scène jeudi 23 et vendredi 24 février

Renan luce

(© DR)

Comparé à Georges Brassens, son modèle, Renan Luce a reçu, en 2008, les Victoires de la musique de l’artiste révélation scène de l’année et de l’album révélation de l’année. Son album, Repenti, est à ce jour disque de diamant en France avec plus d’un million d’exemplaires vendus, double disque de platine en Belgique et il a dû ajouter une date au Zénith de Paris pour clore sa tournée et travailler sur la sortie de son deuxième album qu’il veut plus personnel.

 

 

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal du jeudi 2 février ou en version numérique.

123
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete