15% de charges en plus : les infirmiers libéraux sont inquiets

    mardi 7 avril 2015

    Depuis hier, les infirmiers libéraux de Polynésie doivent être en mesure de recevoir leur patientèle dans un cabinet de soins. Depuis l’adoption en 2009 d’une loi obligeant les infirmiers libéraux à disposer d’un local professionnel, ceux-ci avaient bénéficié de deux dérogations reportant l’application de cette mesure. Les infirmiers libéraux vont désormais connaître une augmentation de leur frais fixes variant entre 1 et 2,6 millions de Fcfp par an.
     
    La baisse de revenu n’est pas la seule inquiétude des infirmiers libéraux, qui depuis 1995 n’ont connu aucune réévaluation de leurs actes de soins.
    L’une d’entre eux l’explique très bien « En cabinet, nous allons désormais devoir facturer à nos patients 30% de l’acte de soins et leur faire payer le matériel alors que dans un dispensaire l’acte est pris en charge à 100% et le matériel est gratuit. Notre patientèle n’a pas les moyens de ces dépenses donc au mieux ils iront au dispensaire et au pire ils négligeront leurs soins ».

    Lire l’intégralité de l’article dans la Dépêche de Tahiti de mardi 7 avril ou au feuilletage numérique

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete