Habillage fond de site

170 surfeurs attendus à l’Air Tahiti Rangiroa Pro et Papara Pro Open Tahiti

mercredi 1 mars 2017

surf rangiroa papara

La Fédération tahitienne de surf présentait hier à la presse les deux prochains événements de la saison : Air Tahiti Rangiroa Pro
et Papara Pro Open Tahiti. (© Jean-Marc Monnier)


Deux épreuves du Qualifying Series de la World Surf League vont se dérouler dans les eaux du fenua. La première se déroulera sur le spot de Avatoru à Rangiroa aux Tuamotu où plus de 70 surfeurs sont attendus du 6 au 10 mars. La seconde aura lieu à Papara, du 12 au 17 mars, avec une centaine de compétiteurs répartis en catégorie surf, longboard, et juniors.

La Fédération tahitienne de surf (FTS) a présenté, hier matin, dans un établissement de Papeete, les deux prochains événements qui vont tenir en haleine les passionnés de la discipline, du 6 au 17 mars.

Le premier sera la Air Tahiti Rangiroa Pro qui démarrera lundi prochain sur le spot de Avatoru, en présence de 72 surfeurs dont une vingtaine de locaux. Épreuve junior jusqu’à l’an dernier, elle fait désormais partie du circuit QS qui regroupe les différentes épreuves qualificatives de la World Surf League.

Pour cette huitième édition à Rangiroa, la FTS va mettre les petits plats dans les grands en affrétant un vol cargo d’Air Tahiti. Sponsor officiel de l’épreuve, la compagnie aérienne locale enverra par voie aérienne plusieurs tonnes de fret vers cet atoll des Tuamotu, dont des planches de surf par dizaines.

Rangiroa sera également relié au reste du monde par deux lignes ADSL supplémentaires mises en place par l’OPT. Hélas, cela ne permettra pas de voir la compétition en live streaming sur le site de la WSL, mais les résultats seront néanmoins affichés en temps réel.

Deux jours après “Rangi”, c’est sur Tahiti que reviendront les surfeurs pour enchaîner avec la Papara Pro, dont ce sera la sixième édition cette année.

 

La dernière journée en live streaming

 

À son tour, le spot de Taharuu sera en effervescence avec, cette fois-ci, plus d’une centaine de surfeurs attendus. Et pas uniquement sur la QS masculine, car quatre autres compétitions sont programmées du 12 au 17 mars.

Une QS féminine de la WSL, en l’occurrence la dixième de la saison, deux épreuves juniors (garçons et filles), et même une épreuve de longboard. Le public est donc attendu nombreux sur le site avec non seulement des supporters locaux, mais aussi beaucoup de parents et d’accompagnateurs étrangers.

“Il y aura du haut débit à Papara. La dernière journée de finales sera retransmise en live streaming sur Internet”, affirme Lionel Teihotu, président de la FTS.

Les communes, l’IJSPF et plusieurs partenaires seront de la partie pour assurer toute la logistique sur ces deux épreuves QS 1 000 points que sont la Rangiroa Pro et la Papara Pro. Pour accompagner la fédération tahitienne dans cette tâche complexe qu’est l’organisation de tels événements, la WSL a délégué trois de ses juges pour encadrer leurs homologues locaux qui officieront lors des épreuves.

Reste maintenant à souhaiter que les Tahitiens puissent y glaner un maximum de points afin de progresser dans le classement mondial. Sans oublier les price money qui sont plus conséquents cette année : plusieurs centaines de milliers de francs sur l’ensemble des épreuves.

Sachez enfin que la remise des prix aura lieu au Hélios à Papeete le vendredi 17 mars, juste avant le retour des surfeurs étrangers vers de nouvelles épreuves de la WSL.

 

 

Jean-Marc Monnier

 

 

65
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete