18 mois ferme et 5 millions d’amende requis contre Emile Vernaudon

mercredi 6 mai 2015

Le parquet a requis 18 mois de prison ferme, hier, en début de soirée, contre l’ancien tavana de Mahina dans l’affaire des projets d’extension du cimetière et du centre d’enfouissement technique (CET) de la commune, au début des années 2000. 
Il est reproché dans ce dossier à Emile Vernaudon d’avoir loué aux frais de la municipalité, pendant près de deux ans, à Joinville Pomare, influent partenaire politique à l’époque des faits et activiste engagé, deux parcelles de terres à Orofara qui appartenaient pourtant déjà à la commune pour avoir été mises à la disposition du Shérif par le gouvernement Flosse de l’époque, et à sa demande, pour la réalisation urgente du cimetière et de la décharge, deux promesses de campagne.
Entre 2003 et 2004, pas moins de 15,9 millions de francs de loyers avaient ainsi été versés sur fonds publics à Joinville Pomare. 
Ce dernier avait convaincu Emile Vernaudon, dès 2001, de signer deux conventions de location pour les parcelles de terres de Orofora, s’en prétendant le propriétaire au nom des héritiers de la famille royale. 
Le Shérif était pourtant allé trouver le Pays trois ans plus tôt, en 1997, pour solliciter la mise à disposition de cette emprise foncière au profit de sa municipalité. Une initiative qui prouve, aux yeux de l’accusation et des parties civiles, qu’il ne pouvait ignorer, comme il le prétend, le caractère domanial de ces terrains. 

On ne sait pas où est passé l’argent

Malgré des années d’enquête et quatre heures de débats contradictoires, hier, le mystère demeure toujours autour de l’utilisation qui a été faite de cet argent. Joinville Pomare a laissé entendre qu’il s’en était servi pour sa cause, qu’une partie avait financé le voyage de ses enfants en Nouvelle-Zélande. 
L’argent, qui a essentiellement transité sur les comptes de la maîtresse de Joinville Pomare à l’époque, laquelle se chargeait de le retirer massivement en liquide pour le remettre à son tane avec, en récompense, une BMW X5 et le droit de prélever pour son compte entre 60 000 et 80 000 F par mois. 
Cette dernière risque à ce titre 1 million de francs d’amende, tout comme le fils de l’activiste qui a servi, sans trop comprendre ce qu’il se passait, de prête-nom pour son père dans l’établissement des conventions de location des terrains passés avec la mairie de Mahina à l’époque.
Joinville Pomare, en tant que principal bénéficiaire de ce détournement de fonds publics présumé, pourrait être condamné à 18 mois de prison, dont 12 mois assortis du sursis, si le tribunal venait à suivre les réquisitions du parquet, qui a aussi demandé que soit prononcée contre lui une peine d’amende de 3 millions de francs, le remboursement du préjudice subi par la commune et 5 ans de privation des droits civiques, civils et de famille. 
Sur ce point, le ministère public a requis 5 millions d’amende et également 5 ans de privation des droits civils, civiques et de famille contre Émile Vernaudon. 
Dernier prévenu renvoyé devant le tribunal correctionnel dans cette affaire, Gilles Tefaatau est sous la menace d’une peine d’amende de 2 millions de francs et 2 ans d’interdiction des droits civiques, civils et de famille. 
Le ministère public n’a pas requis de peine de prison contre l’ancien secrétaire général de la mairie de Mahina, qui avait rédigé et soumis à la signature du maire les conventions de location : “C’est l’âme damnée, le bon petit soldat, celui qui a fait le sale boulot à la place d’Emile Vernaudon”, a lancé le procureur, cinglant, qui n’a pas manqué de rappeler aussi au Shérif que même s’il ne le ferait pas, il aurait été en droit de demander son mandat de dépôt à l’audience au regard de son lourd passé judiciaire. La décision a été mise en délibéré et sera rendue dans les prochaines semaines. 

Compte rendu d’audience Raphaël Pierre
 

Lecteur 2015-05-07 08:54:00
J'aurai rêvé de parler un jour a la reine elisabeth, au roi Juan Carlos, a la reine Rania de Jordanie ... mais mon reve ne se réalisera jamais hélas ...

Je me contenterai du petit roi pomare, roi de l'arnaque ... hahahaha

Ou peu t'on venir te rendre hommage ? au fond d'une vallée de faaa ou vers papearii ???
Ola 2015-05-06 19:01:00
Eh Mister Joinville, moi je voudrais savoir comment un mec qui n'a jamais bossé de sa vie peut rouler en gros 4x4 ... Et au fait tu es roi de quoi... Tu n'as aucun titre .. Et encore moins de titre foncier... Tu n'es qu'un escroc et tu vas finir en taule...
fred 2015-05-06 18:18:00
@pomare‚ c''est cool avec Atanaz teiri (roi pakumotu) ça fera 2 rois en taule... Game of throne saison 6‚ Le roi des con damnés...lol
Zorro 2015-05-06 17:44:00
@ Pomare: ben oui partout c'est chez toi. Dis envois moi ton RIB je te ferais un virement mensuel pour la location de mon logement. S'il y a un roi, son bouffon n'est jamais loin.
Pomare Teriihinoiatua Joinville 2015-05-06 16:06:00
Tekitoa ne. Juge point afin de ne pas être juge . Orofara c chez moi et je ne suis pas un voleur . J''ai loué ma terre en toute transparence sans aucune magouille derrière . M''humillier par presse interpose ne me fait ni chaud ni froid .
Tekitoa 2015-05-06 11:52:00
bon alors quand Est-ce que la justice française va enfin condamner les voleurs !
à rembourser ce qui a été détourné déjà, ensuite à une amende, et ensuite à une peine de prison ferme !
il faut enfin que la justice française soit plus ferme dans ses décisions, sinon ça ne sert à rien, et tout le monde fait pareil !
beh oui ils ne craignent rien !
c'est dégueulasse car un travailleur landa dans une entreprise serait viré, aurait une amende et de la prison ferme par contre !
et on devrait croire encore à la justice française ! bravo !
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete