180 602 touristes en 2014 : presque 10 % de mieux

mercredi 4 mars 2015

Les bons chiffres de fin d’année
Décembre a confirmé les tendances à l’œuvre durant l’année 2014 : baisse du tourisme affinitaire, retraits des marchés asiatique et sud-américain compensés par les arrivées en provenance des principaux marchés émetteurs, Amérique du Nord, France et Europe.
La hausse du nombre de nuitées touristiques est principalement liée au tourisme de croisière, la durée moyenne de séjour globale des touristes internationaux se contractant de 21,1 %. 

Le tourisme terrestre
Le nombre de touristes terrestres, qui représentent 73 % des arrivées internationales en Polynésie française, progresse légèrement de 1,3 % par rapport à décembre 2013, essentiellement grâce aux effectifs originaires de métropole, d’Europe et du Pacifique. 
Mais c’est surtout la croisière, très prisée par la clientèle nord-américaine, qui tracte les chiffres vers le haut avec une augmentation de 41,3 % du nombre de touristes en séjour pour une croisière intrapolynésienne. 
En cumul depuis janvier, les tourismes terrestre et flottant croissent respectivement de 3,3 % et 43 % par rapport à l’année précédente.

Le tourisme de circuit
Si 82,4% des touristes ne viennent que pour visiter la Polynésie, une autre tendance se confirme : la progression du tourisme de circuit, dans lequel la Polynésie n’est qu’une escale parmi d’autres. 
Le nombre de touristes qui viennent en Polynésie française dans le cadre d’un circuit international, comme une croisière, progresse fortement (+ 25,7 %) et explique 40,8 % des arrivées additionnelles. 
En cumul depuis le début de l’année, le pays accueille environ 33 050 touristes de circuit 
(+ 23,2 %) et plus de 147 550 touristes de destination (+ 7,3 %).

Le tourisme affinitaire
Le tourisme affinitaire (visiteurs hébergés chez la famille ou les amis), après cinq mois de hausse consécutive, recule de 21,1 % par rapport à décembre 2013. 
En cumul sur un an, les touristes payants (90 % des arrivées internationales) expliquent toute la hausse de la fréquentation de 2014, le nombre d’affinitaires restant stable (+ 0,3 %) par rapport à 2013.

Les nuitées
En décembre 2014, le nombre total de nuitées touristiques progresse de 2,1 % par rapport à décembre 2013. 
En cumul depuis janvier, la croissance des arrivées internationales profite aux nuitées touristiques qui s’établissent à 2 641 300 nuitées, soit 330 200 nuitées supplémentaires. 
Cette augmentation est pour partie due aux croisiéristes dont les séjours s’allongent.

D’où viennent-ils ? 
Sur la totalité de l’année 2014, l’Amérique du Nord conforte sa position de premier marché émetteur, avec plus de 71 500 touristes, soit 34,5 % de parts de marché et  17,6 % de hausse par rapport à l’année précédente.
La France nous a envoyé 5,9 % de visiteurs supplémentaires en 2014, profitant à l’ensemble des types et modes de tourisme pratiqués en Polynésie française. Les touristes français représentent 19,3 % de tous nos visiteurs. 
L’Europe (hors France) représente, quant à elle, 15,2 % de parts de marché et montre une hausse de 9,7 % par rapport à 2013, grâce notamment au dynamisme des Britanniques soutenu par les autres les pays de la zone, excepté l’Italie. 
Les arrivées en provenance de la zone Pacifique ont diminué en décembre dernier, mais restent en hausse sur l’ensemble de l’année 2014. L’Australie et la Nouvelle-Zélande représentent à elles seules 8 % de parts de marché. Si les effectifs australiens ne progressent que de 1,6 % sur l’année, les effectifs kiwis sont en augmentation de 10,2 % sur l’année écoulée.  
Ce sont les touristes nippons qui montrent le seul recul sur l’année : – 4, 9 %. En cumul depuis le début de l’année, la forte croissance du nombre de touristes de Chine atténue le recul des arrivées du Japon, et oriente à la hausse (+ 5,2 %) les effectifs de cette région, par rapport au résultat de 2013. 

C.P. avec ISPF

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete