Habillage fond de site

1er tour des territoriales : le Tahoera’a en deuxième position

lundi 23 avril 2018

 

DG Liste 2 Tahoera'a

Le Tahoera’a huiraatira, qui a mené campagne tambour battant, est arrivé hier soir en deuxième position du premier tour des territoriales avec 29,40 % des votes et 36 746 voix (contre 51 319

voix en 2013). Il n’est en tête qu’aux Australes. Alors qu’il visait la victoire, fort de l’élan suscité selon lui par son programme “capable de résoudre la crise sociale du pays”, il est devancé de 17 047 voix par le Tapura. Le parti orange devance le Tavini huiraatira, l’ancien adversaire historique, troisième liste sur le podium du second tour (avec 20,72 % des votants), de 10 856 voix.

Si le parti de Gaston Flosse ne peut pas, comme il y a cinq ans, revendiquer le plus grand nombre de voix (40,16 % des suffrages le 21 avril 2013), le parti orange se félicite sans doute d’avoir empêché le Tapura huiraatira de gagner son pari, à savoir remporter la victoire dès le premier tour. Un objectif d’autant plus difficile à atteindre que la participation au scrutin a été la plus faible enregistrée depuis des décennies. Mais à entendre les réactions des colistiers Tahoera’a hier soir, cette faible mobilisation a aussi desservi la liste emmenée par Geffry Salmon.

Dans les trois sections des îles du Vent, le parti orange se situe entre 10 et 17 points derrière le parti rouge. Il obtient ses plus mauvais scores à Faa’a et Punauia (20,26 %). Dans la capitale, un votant sur quatre a choisi le Tahoera’a. À Papeete, dont le maire Michel Buillard soutient le camp rouge, le Tapura obtient 43,51 % des voix. À Pirae, ville dirigée par le président Fritch, sans véritable surprise, le parti rouge obtient la majorité absolue. Une blessure de plus pour l’ego de Gaston Flosse, tavana historique de l’ancien fief Tahoera’a, qui n’obtient que 29,62 % des voix. À Faa’a, dans le fief indépendantiste qui ne cesse de dénoncer les élus condamnés, le Tahoera’a est 8 points derrière le Tapura, même si Gaston Flosse a par le passé avancé des pions sur la question institutionnelle (pays associé) et attaque Paris sur le fait nucléaire.

 

Bon score aux Tuamotu de l’est

 

À Mahina, malgré l’engagement à ses côtés de l’ancien tavana Émile Vernaudon, le parti orange n’obtient que 28,31 % des voix, contre 45,94 % pour le Tapura tardivement soutenu par le maire Damas Teuira, non-présent toutefois sur la liste. Résultat à peu près similaire aux Raromatai avec plus de 4 000 voix de retard (27,18 % contre 49,80 % pour le Tapura). Aux Tuamotu de l’Est et Gambier, section qui a enregistré un fort taux de participation (74,91 %), le Tahoera’a, avec 39,13 % des voix, n’est que six points derrière le Tapura (45,60 %, soit 291 voix d’écart). Aux Tuamotu de l’ouest, où les citoyens se sont moins mobilisés que dans l’autre section de l’archipel (70,28 %), le parti orange (30,06 %) est 18 points derrière l’adversaire rouge (48,6 %), soit 1 033 voix d’écart. Aux îles Marquises, le Tahoera’a enregistre un bon score avec 37,92 % des voix contre 46,93 % au Tapura. Enfin, dans la dernière section des Australes, c’est le Tahoera’a qui arrive premier (40,87 %) et devance le parti rouge de 23 voix !

Pour le second tour, les compteurs sont remis à zéro”, assure le Tahoera’a. Au cours des deux prochaines semaines, nul doute que le parti orange va continuer à labourer le terrain, espérant attirer à lui les 8 550 électeurs des listes éliminées, et pourquoi pas siphonner des voix à ses adversaires Tapura et Tavini. Mais surtout, il va viser les abstentionnistes du premier tour, qui sont au final sa seule chance réelle de combler le retard sur le Tapura. Gaston Flosse, puisque c’est toujours bien lui qui conduit la voiture Tahoera’a, va jeter toutes ses forces dans la bataille.


Damien Grivois

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete