Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

200 élèves suivent l’aventure Hokule’a depuis trois ans

mardi 18 avril 2017

hokulea

1 La cinquantaine de jeunes élèves se sont retrouvés devant la pirogue Fa’afaite. (@ Claude Jacques/LDT)


Trente élèves de Taravao ont suivi le périple de la pirogue traditionnelle hawaiienne Hokule’a autour du monde, pendant trois ans. Hier, ils se sont retrouvés au quai de Paofai, à Papeete, pour une journée pédagogique réalisée en partie à bord de la pirogue Fa’afaite. Ils y ont accueilli un groupe de jeunes Hawaiiens en déplacement à Tahiti. Ils retrouveront Hokule’a, en juillet, à Hawaii.

Après avoir participé à l’accueil de Hokule’a et Hikianalia, vendredi dernier, à la pointe Vénus, à Mahina, une trentaine d’élèves de l’école Ohi Teitei et du collège de Taravao se sont rendus, lundi matin, sur les quais de Papeete.

Amarrée à Paofai à quelques mètres des pirogues hawaiiennes, Fa’afaite les y attendait pour une journée de découverte de la navigation traditionnelle et une ultime étape de sensibilisation au programme Malama Honua (prendre soin de la terre) avant leur départ pour l’archipel hawaiien en juillet.

Ces élèves suivent en effet un programme pédagogique en lien avec l’expédition, mené par ces deux établissements scolaires de la circonscription Taiarapu/Australes depuis 2014.

Engagée au départ par Hinarava Maono-Matahi, conseillère pédagogique au sein de la circonscription, avec Jan et Valérie Larsos, professeurs des écoles à Ohi Teitei, cette initiative a permis à plusieurs vagues d’élèves de CM2 de suivre au fil des mois l’expédition de Hokule’a, tout au long de son tour du monde.

Au final, près de 200 enfants ont été impliqués au cours de trois années scolaires et ils seront une trentaine à retrouver la pirogue hawaiienne après son retour dans la ville de Hilo, à Hawaii, d’où elle est partie.

Pour l’heure, ils ont partagé les activités de cette journée d’hier avec une vingtaine d’élèves hawaiiens engagés dans le même programme et arrivés à Tahiti la veille pour rencontrer leurs “cousins” polynésiens.

Au programme, une petite virée en mer à bord de Fa’afaite et deux ateliers à terre pour une approche de la pratique de la navigation traditionnelle et un approfondissement des valeurs culturelles qui lui sont associées.

Lors de son arrivée à Tahiti, en 2004, au commencement de son périple autour du monde de trois ans, la pirogue Hokule’a n’a pas fait que passer.

Ce voyage s’inscrivait dans une dynamique de renouveau culturel auquel participait notamment l’association Fa’afaite.

 

“Un vrai esprit de partage”

 

L’école Ohi Teitei s’y est jointe en inscrivant deux classes de CM2 dans un programme pédagogique qui devait permettre à leurs élèves de suivre le parcours de l’expédition au cours de ses étapes successives à travers le monde.

Poursuivant leur cursus scolaire au sein du collège de Taravao, ceux-ci ont pu poursuivre ce programme tandis qu’une nouvelle vague d’écoliers prenait leur relais. Ils ont pu aussi suivre régulièrement des classes de découverte au Fare Hape, dans la vallée de Papeno’o, et participer à des visites du Musée de Tahiti et des îles.

C’est pour réunir les plus motivés des élèves de ces générations successives de CM2 que l’association Malama Honua Taravao, créée entre-temps, a organisé cette journée en prémices à leur voyage à Hawaii, en juillet. Ils seront accompagnés par une quarantaine d’adultes, parents et enseignants, qui se sont particulièrement impliqués pour participer avec les enfants à ce programme éducatif qui est tout sauf folklorique.

Outre la découverte de la navigation traditionnelle, tous ont eu en effet là l’occasion d’acquérir et de partager des connaissances culturelles qui sont à la base de la civilisation ma’ohi, mais également “un vrai esprit de partage”, se réjouit Malama Honua. “Un état d’esprit qui a réussi à être intégré au sein des familles dans la communication enfants/parents.”

La pratique du ‘orero, le trilinguisme (reo tahiti, français et anglais), le chant, les valeurs de solidarité véhiculées… Voilà tout un cocktail d’approches pédagogiques qui a aussi pour mérite de rendre les enfants – souvent timides au départ – beaucoup plus confiants en eux-mêmes. Un programme qui ne manquera pas d’intéresser d’autres établissements scolaires.

De notre correspondant C.J.

 

hokulea

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

hokulea 1

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete