2014, année de chaleur record en France et dans plusieurs pays européens

    lundi 5 janvier 2015

    2014 aura bien été l’année la plus chaude observée en France depuis 1900, a confirmé Météo-France, une année record aussi pour la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Espagne et l’Allemagne. La température moyenne annuelle sur l’Hexagone (13,8°C) a dépassé de 1,2°C la normale (mesurée sur la période 1981-2010), observe l’organisme. L’année 2014 aura ainsi été plus chaude encore que 2011 (+1,1°C) et 2003 (+1°C).
    « L’année écoulée est également une année record chez nos voisins européens comme la Grande-Bretagne et l’Espagne », ainsi qu’en Allemagne et en Belgique où la température moyenne annuelle a dépassé la normale de 1,4°C, ajoute Météo-France dans son « bilan climatique définitif 2014 », confirmant des prévisions publiées mi-novembre et mi-décembre. 
    Ces records s’inscrivent dans une tendance au réchauffement très nette, les 15 années les plus chaudes observées en France depuis le début du XXe siècle l’ayant toutes été au cours des 25 dernières années, selon la même source.
    En 2014 en France, les températures auront été très douces sur l’ensemble des régions, sans période de fortes chaleurs mais avec un nombre de jours de gel très inférieur à la normale, battant même des records de rareté à Paris, Lyon ou Besançon.
    La quasi-totalité des mois ont présenté des températures nettement supérieures aux normales, à l’exception de mai et juillet, proches des normales, et du mois d’août, particulièrement frais, rappelle-t-on.
    Le premier coup de froid de l’hiver est intervenu tardivement, fin décembre. Paris a connu le 28 décembre sa première gelée depuis plus d’un an et n’aura finalement expérimenté que deux jours de gel au total au cours de cette année.
    Le thermomètre est descendu en dessous de 0°C pendant trois jours à Brest (normale : 16 jours de gel par an), 5 jours à Marignane (normale : 25 jours), 12 jours à Lyon (normale : 50 jours), 17 jours à Tarbes (normale : 41 jours), 27 jours à Clermont-Ferrand (normale : 64 jours) et 29 jours à Strasbourg (normale : 66 jours), énumère Météo-France.
    En moyenne sur la France et sur l’année, la pluviométrie a été supérieure à la normale de plus de 10%, d’après ce bilan.
    Au Royaume-Uni aussi, l’année 2014 a été la plus chaude depuis le début des relevés en 1910, ont indiqué lundi les services météorologiques britanniques.
    Selon des chiffres provisoires, la température moyenne s’est établie à 9,9°C, 0,2 degré au-dessus du précédent record de 2006. Soit une température supérieure de 1,1 degré par rapport à la moyenne enregistrée entre 1981 et 2010. Les services météorologiques ont en outre confirmé que 2014 aura été la quatrième année la plus humide depuis 1910 au Royaume-Uni.
    Début décembre, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) avait indiqué que les températures relevées entre janvier et octobre autour du globe, sur terre et mer, pourraient faire de 2014 l’année la plus chaude depuis 1880 dans le monde.

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete