2015 rétrospective cinéma – Fast and Furious 7 en tête du top 10

    mercredi 6 janvier 2016

    De l’action et encore de l’action : les spectateurs polynésiens en redemandent et ils plébiscitent chaque année les films où les héros se surpassent dans des successions de fusillades, de courses-poursuites et d’explosions. Ainsi, dans le top 10 en 2015, des films comme Fast and Furious 7, San Andreas, Avengers et le dernier James Bond, Spectre, ont rempli les salles de Papeete.
    La science-fiction et le fantastique trouvent encore leur place dans le top 10 avec des films grand public de qualité, et non dénués d’action, comme Jurassic World et Le Hobbit 3.
    Un film français tire son épingle du jeu, Les Nouvelles aventures d’Aladin, avec Kev Adams. Il talonne San Andreas avec brio. “C’est un film familial sans vulgarité”, résume Frédéric Mourgeon, gérant de Pacific Films (Concorde, Liberty, Hollywood).
    “Le film américain est toujours présent mais le film français fait régulièrement la différence. On a eu de très gros succès en Polynésie avec, par exemple, Intouchables, Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ou encore Marsupilami”, ajoute-t-il.
    Dans la série des films familiaux, deux films d’animation ont aussi attiré les spectateurs : Les Minions et Vice Versa dans une moindre mesure.

    Deux mille spectateurs par film en moyenne

    Enfin, la curiosité et le marketing réalisé autour de Cinquante nuances de Grey auront porté leurs fruits puisque le film a réalisé de bonnes entrées.
    Au total, ce sont quelque 370 000 spectateurs qui se sont pressés dans les salles obscures de Papeete en 2015 pour visionner 160 films, soit une moyenne de plus de 2 000 spectateurs par film.
    D’une manière générale, “l’année a été bonne”, souffle Frédéric Mourgeon. Pacific Films revient de loin. En effet, en 2013, l’installation du numérique et une mauvaise programmation avaient affaibli la société avec la perte de 20 000 spectateurs.
    “Heureusement, la fréquentation a rebondi en 2014 et nous avons consolidé en 2015”, se réjouit le gérant.
    Du côté du Majestic, “les chiffres sont stables”, indique Guy Dupont, le gérant, qui espère toutefois beaucoup mieux en 2016 grâce à une programmation alléchante.
    Comme chaque année, les gérants de salles sont déçus par certains films dont ils attendaient mieux en terme d’entrées, comme Astérix sorti fin 2014, Mission impossible, Hunger Games, Taken 3, Les profs 2 ou Pan.
    Si le numérique et la rénovation des salles ont apporté un nouveau souffle au cinéma à Tahiti, il faut dorénavant anticiper le renouvellement du matériel informatique, cher et exigeant techniquement.

    “Plus de 24 heures pour télécharger un film”

    “En augmentant les standards du son et de l’image, nous avons mis le doigt dans l’engrenage, d’autant que l’humidité et la poussière éprouvent le matériel”, relève Frédéric Mourgeon. Ainsi, Pacific Films envisage d’augmenter à nouveau ses tarifs.
    Parallèlement, des économies sont réalisées grâce à l’automatisation (un portier projectionniste par cinéma) et au transport. “90 % des films sont téléchargés malgré l’absence d’abonnement Internet professionnel. Nous n’avons pas de propositions de la part des opérateurs Internet, nous bricolons”, lâche le gérant. “Il faut plus de 24 heures pour charger un film et nous en chargeons deux par semaine.”
    Guy Dupont, pour sa part, n’exclut pas non plus une augmentation des tarifs au Majestic. Le cinéma de Mama’o reçoit encore tous ses films par avion et espère pouvoir bientôt les télécharger afin de supprimer des taxes liées au support.
    Il déplore par ailleurs une concurrence déloyale menée par “des patentés qui téléchargent et organisent des projections illégales”. “Cela part peut-être d’une bonne intention mais il faut savoir que nous payons des droits et des taxes sur les films”, assène le gérant du Majestic.
    “C’est un combat de tous les jours, avec cette crise économique qui perdure, mais nous croyons fortement dans notre activité”, conclut-il.

    Sandrine Guyonnet

    Les dix films qui ont fait le plus d’entrées en 2015

    1/ Fast and Furious 7
    2/ Jurassic World
    3/ Le Hobbit 3
    4/ San Andreas
    5/ Les nouvelles aventures d’Aladin
    6/ Avengers
    7/ Cinquante nuances de Grey
    8/ Les Minions
    9/ Spectre 007
    10/ Vice Versa
    Star Wars sera comptabilisé en 2016 en terme de fréquentation mais d’ores et déjà, après 15 jours d’exploitation, le film se classait dans le top 5.

    Des tarifs revus à la hausse en 3D

    Pacific Films (Concorde, Liberty, Hollywood) envisage d’augmenter ses tarifs de 50 F pour les films en 3D. Ainsi, le ticket passerait de 1 650 F à 1 700 F (hors tickets Privilège, Avantage et moins de 12 ans). Il resterait à 1 300 F en 2D.
    En salle Premium, au Hollywood, la place en 3D passerait de 2 150 F à 2 200 F. Cette salle entièrement rénovée propose 48 places tout confort depuis 2013. “Le concept fonctionne”, selon le gérant Frédéric Mourgeon. “Les spectateurs sont prêts à payer pour être bien installés et voir un bon film, même en famille.”
    Il ne craint pas l’augmentation des tarifs qu’il estime être une nécessité, “le prix de la technologie et de l’éloignement”.
    Rappelons que le prix d’un ticket de cinéma en métropole varie de 8 à 14 euros, soit jusqu’à 1 670 F. Au Majestic, on n’exclut pas non plus une augmentation.

    Des films très attendus en 2016

    Batman vs Superman (mars)
    X-Men Apocalypse (mai)
    Captain America : Civil War (avril)
    Deadpool (février)
    Steve Jobs (février)
    Alvin et les Chipmunks (février)
    Suicide Squad (août)
    Les Huit Salopards (janvier)
    The Revenant (février)
    Independence Day Resurgence (juillet)
    Divergente 3 (mars)
    Les Visiteurs – La Révolution (avril)
    Le monde de Dory (juin)
    Kung Fu Panda 3 (mars)
    Le livre de la jungle (avril)
    L’âge de glace – Les lois de l’univers (juillet)
    Ninja Turtles 2 (août)
    Tarzan (juillet)
    Brice 3 (octobre)
    Amis publics (février)

    Vaiana, la légende du bout du monde (Moana)

    Cette production signée Walt Disney est particulièrement attendue, fin novembre, en Polynésie, puisqu’elle raconte l’histoire de la jeune Vaiana (à l’origine, elle devait s’appeler Moana), navigatrice émérite dans les îles océaniennes du Pacifique sud, qui décide d’entamer ses recherches pour retrouver une île aussi mystérieuse que fabuleuse. Au cours de cette traversée au long cours, elle va faire équipe avec son idole, le légendaire demi-dieu Maui, qui l’aidera à sillonner les océans et à accomplir un voyage épique empli d’énormes créatures marines, de mondes sous-marins à couper le souffle mais aussi de traditions fort anciennes.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete