25e Marathon Polynésie Première : EDT Va’a est bien le plus fort

mardi 7 avril 2015

Rendez-vous incontournable de chaque début de saison depuis sa création en 1991, le Marathon Polynésie Première a de nouveau connu, samedi, pour sa 25e édition, un vif succès de participation avec près de 70 va’a sur l’eau et offert un superbe spectacle sportif dans un chenal forcément de bataille. 
Favori de cette course, EDT Va’a a confirmé son rôle de leader du va’a polynésien en s’imposant comme l’année dernière après avoir remporté les deux étapes de 23 kilomètres chacune entre la plage de l’ancien Maeva Beach et Afareaitu à Moorea. Rete Ebb et ses camarades rejoignent au palmarès Team OPT avec cette troisième victoire depuis 2002, loin cependant derrière Shell Va’a victorieux, lui, à huit reprises depuis cette même année. 
Samedi, le va’a 32 s’est montré intraitable en dominant l’aller comme le retour, ce dernier effectué avec deux rameurs frais. Avec cette belle démonstration de force réhaussée par la belle quatrième place finale de l’équipage B, EDT Va’a a pris date pour Tahiti Nui Va’a, le mois prochain. 

Une deuxième étape difficile

Shell Va’a a dû pour sa part se contenter, comme une semaine plus tôt lors de la Va’a News Race, de la deuxième place 
après avoir terminé les deux étapes à ce rang, avec deux équipages complètement différents. On ne peut pas parler d’un mauvais résultat, d’autant que son deuxième équipage a remporté le Top 40 avec un temps qui l’aurait placé au sixième rang du Top 20 qui, comme d’habitude, s’était élancé un quart d’heure plus tôt. 
Vainqueur de la première course de l’année, Team OPT est parvenu à accrocher la troisième marche du podium grâce à un bien meilleur deuxième tronçon où il a pris la troisième place. 
Lors des deux étapes, les protégés de Mario Cowan ont pris le meilleur départ pointant en tête aussi bien à la passe de Taapuna à l’aller qu’à celle de Haumi au retour. Mais, dans la remontée sur l’île sœur avec une mer très calme, Team OPT, longtemps en combat avec EDT Va’a puis Shell Va’a, a finalement échoué à une inattendue cinquième place. 
Sur cette première étape, Hinaraurea A a tiré son épingle du jeu avec une surprenante troisième place, avant de rater le retour (11e) sur Tahiti effectué dans une mer très agitée et un fort vent de trois-quarts. Bilan : une huitième place finale. 
Parcours inverse pour Air Tahiti Va’a : huitième à l’aller puis quatrième au retour, pour un cinquième rang final devant Paddling Connection. Troisième l’an passé, le club cher à Wilfred Ah-Min, quatrième à Afareaitu, a connu, comme beaucoup, une descente plus compliquée sur Tahiti, en raison des conditions météo. 
Air Tahiti Nui Va’a (7e) et les Raromatai de Te Ava Rua (9e) sont à créditer d’une belle course. Les juniors de Mou’a Tamaiti no Papara ont marqué les esprits : sixièmes à l’aller et dixièmes au retour pour une dixième place finale. Une prestation qui confirme celle tout autant superbe réalisée le samedi précédent. 

Chassé-croisé

Les cinq derniers du Top 20 seront remplacés l’année pro-chaine par les cinq premiers du Top 40, à savoir dans l’ordre final : Shell Va’a B (vainqueur de la 1re étape), Pirae Va’a (vainqueur de la 2e étape), Team Tupuai, Te Niu Va’a et Mahina Hoe. Tahitian Ohana (vétérans) et Enviropol (ente-prises) complètent le palmarès de ce 25e  Marathon Polynésie Première. Les clubs ont maintenant en ligne de mire la sixième Tahiti Nui Va’a les jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 mai. 

Thierry Brossard

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete