Habillage fond de site

275 918 habitants au fenua

mardi 14 novembre 2017

ISPF recensement

La répartition de la population de la Polynésie française est essentiellement concentrée à Tahiti, Moorea, Bora Bora, Taha’a, Huahine et Rangiroa. (©Carte : Institut de la statistique)


En cinq ans, la population du fenua a augmenté de 7 648 personnes (+5,9 %). La répartition par archipels a peu évolué depuis 2012. Soixante-quinze pour cent de la population vit aux îles du Vent. Par ailleurs, en quarante ans, le nombre de personnes par logement est passé de 5,2 à 3,5.

 

Tous les cinq ans, l’institut de la statistique (ISPF) procède au recensement de la population sur tout le territoire. En 2012, l’ISPF avait recensé 268 270 habitants sur le territoire.

En 2017, la Polynésie française compte désormais 275 918 âmes, soit 7 648 personnes de plus qu’il y a cinq ans. Ce qui, en pourcentage, montre que la population a augmenté de 5,9 %.

La répartition de la population par archipels n’a cependant guère évolué depuis 2012.

En effet, la grande majorité des Polynésiens vit aux îles du Vent qui, à elles seules, comptent 207 333 habitants, soit 75 % de la population globale.

Les îles Sous-le-Vent sont toujours en deuxième position avec 35 393 habitants. Puis suivent les Tuamotu-Gambier, les îles Marquises et les Australes.

Si aux îles du Vent, la croissance démographique tend à se stabiliser, l’ISPF observe un ralentissement dans les îles Sous-le-Vent où seule Bora Bora porte la croissance démographique de la région.

Aux Australes, où c’est Rurutu qui joue ce rôle, la population a sensiblement augmenté, tandis qu’aux Tuamotu-Gambier, elle a tendance à se stabiliser bien que l’île de Arutua ait connu une évolution de sa population assez étonnante, puisqu’elle est désormais passée en deuxième position des communes les plus peuplées, devant Fakarava.

Selon l’ISPF, qui a procédé à cette collecte exhaustive entre le 17 août et le 13 septembre, cette opération majeure, qui a coûté près de 314 millions de francs, permet d’éclairer les acteurs publics notamment sur les thématiques nécessaires à l’exercice de la souveraineté et permet la juste administration du territoire.

“Ce sont près de 350 textes législatifs qui vont désormais reposer sur ces résultats” a précisé Isabelle Gauchenot, cheffe de mission Insee, venue prêter main-forte aux équipes locales notamment lors du recrutement des 800 agents recenseurs.

 

Quatre communes franchissent le seuil des 10 000 habitants

 

Et en effet, pour les communes ayant franchi le seuil de 3 500 habitants, comme Rangiroa, de nouveaux moyens et de nouvelles responsabilités vont désormais leur être alloués comme l’augmentation du nombre de membres au conseil municipal, l’augmentation des indemnités de fonction, mais aussi l’interdiction de créer un budget annexe unique pour l’eau et l’assainissement.

Le seuil des 10 000 habitants a également été franchi par quatre communes – Arue, Hitia’a o te Ra, Teva i Uta et Bora Bora.

En plus de l’augmentation du nombre d’élus au conseil municipal et d’une augmentation de leurs indemnités, elles ont désormais l’obligation d’équilibrer les budgets annexes et ont l’interdiction de subventionner ces budgets par le budget principal.

Par ailleurs, l’ISPF a mis en exergue le fait que le nombre d’individus par ménage continuait de diminuer.

En effet en quarante ans, le nombre de personnes par logement est passé de 5,2 à 3,5.  Quant à l’évolution migratoire, elle reste déficitaire mais moins spectaculaire qu’en 2012 où l’ISPF recensait un déficit migratoire sans précédent en Polynésie française.

En 2017, ce sont près de 5 000 personnes qui ont quitté le territoire contre 7 600 personnes en 2012.

En dix ans, l’évolution démographique de la Polynésie est donc principalement liée au solde naturel, donc au nombre de naissances par rapport au nombre de décès puisque le solde migratoire est déficitaire depuis 2007.

Toutefois le solde naturel est en baisse constante depuis trente ans.

 

Jennifer Rofes

 

 

44
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete