Habillage fond de site

300 millions pour les douze nouveaux bungalows sur l’eau

mardi 4 juin 2019

Tous les bungalows sur l’eau ont été relookés élégamment en intégrant une palette de couleurs douces et chics et des matériaux naturels afin de créer un véritable cocon. Photo : DR Photo : DR

Tous les bungalows sur l’eau ont été relookés élégamment en intégrant une palette de couleurs douces et chics et des matériaux naturels afin de créer un véritable cocon. (Photo : DR)


Le Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel vient de finir la rénovation de ses douze bungalows sur pilotis. Une offre commerciale est réservée aux résidents. D’autres améliorations vont être entreprises dans cet hôtel ainsi que dans les trois autres de la marque au fenua.

Le directeur général du Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel, Didier Lamoot, a officiellement annoncé hier matin la réouverture des douze bungalows sur pilotis deluxe de l’hôtel de la côte ouest.

Chaque bungalow a été entièrement rénové et réaménagé dans un style luxueux, moderne et raffiné. Tous les bungalows ont été équipés de panneaux solaires et disposent de salle de bains ouverte comportant une baignoire et une douche à l’italienne.

Le plancher des bungalows est doté d’un panneau vitré qui permet aux visiteurs d’admirer la faune et la flore sous-marines du lagon.

Les matériaux utilisés pour la rénovation et la décoration se sont inspirés de la nature, ainsi les tables de chevet sont en bois séché et les luminaires s’inspirent des nasses à poissons traditionnelles donnant une touche très locale.

Chaque bungalow est équipé d’un grand lit et d’un canapé lit pouvant ainsi accueillir un couple et un enfant de moins de 12 ans.

Enfin les bungalows, d’une superficie individuelle de 56m2 bénéficient tous d’une terrasse privative avec chaises longues pour profiter de la vue sur le lagon et Moorea.

“Nous sommes très satisfaits de ces nouveaux bungalows”, a confié le directeur hier matin. “Nous sommes certains qu’ils raviront et surprendront notre fidèle clientèle et qu’ils sauront séduire un nouveau public de voyageurs exigeants à la recherche d’expérience de luxe à Tahiti. Nos designers ont mis tout en oeuvre pour incarner le summum de l’évasion tahitienne grâce à l’expérience du bungalow sur l’eau.”

La rénovation des douze bungalows sur pilotis a nécessité un investissement de 300 millions de francs. Didier Lamoot a expliqué hier que le Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel avait trois ans devant lui pour devenir le Sofitel Tahiti et ainsi devenir un vrai cinq étoiles. D’autres investissements sont donc d’ores et déjà prévus.

Au niveau de la restauration, le restaurant le Carré a connu quelques transformations avec notamment une cuisine ouverte qui permet aux clients d’interagir avec le chef. La carte a également été revisitée.

D’ici quelques semaines, ce sont les suites et chambres de l’hôtel qui vont connaître un tout nouveau lifting puis viendra le salon Matisse qui doit être entièrement repensé et agrandi pour accueillir des salles de réunions bénéficiant de technologies de pointe.

Selon le directeur de l’hôtel, l’hôtel qui compte 150 chambres devrait connaître une très belle année de croissance dès début 2020.

 

Jen.Lo

 

Didier Lamoot, directeur général du Tahiti Ia Ora Beach Resort managed by Sofitel : “Désormais on peut voyager en low-cost et réserver une suite de luxe”

(© Jen.Lo)

Didier Lamoot à droite. (© Jen.Lo)

En rénovant les 12 bungalows sur pilotis, quel était votre objectif ?

Il y en a deux : faire respecter les critères de luxe de la marque Sofitel et répondre à la très forte demande de notre clientèle pour ce type de logement. Depuis la réouverture des bungalows, la semaine dernière, nous avons mis en place une offre réservée uniquement aux résidents et aux 100 premières réservations à 35 000 F la nuit avec champagne et petit déjeuner inclus.

Nous voulions offrir à notre clientèle locale une expérience de luxe comme celle que l’on retrouve dans les îles, avec l’accueil…, mais à domicile.

 

Comment rester attractif face à une offre de logements de plus en plus diversifiée, notamment avec Airbnb ?

L’offre en termes d’hébergements s’est mondialement diversifiée notamment avec Airbnb. Mais il y a aussi les pensions de famille qui se professionnalisent de plus en plus. Je dirais qu’il s’agit d’un phénomène très positif dans la mesure où notre secteur économique profite à toute la population.

Chaque année, ce sont plus d’un milliard et demi de personnes qui voyagent dans le monde, nous vivons aujourd’hui une époque formidable car les codes sont, comme qui dirait, cassés. Désormais on peut voyager en low-cost et réserver une suite de luxe dans un étoile 5 étoiles, aller manger dans un restaurant gastronomique, puis se rendre dans une pension de famille et aller dîner aux roulottes.

Après il est certain que nous devons nous remettre en cause pour adapter notre offre hôtelière à un besoin toujours plus grandissant en Polynésie qui est d’accueillir des familles entières.

 

Vous venez de rénover intégralement les douze bungalows, quels sont les prochains investissements que vous allez faire?

Nous avons trois ans pour être et devenir le Sofitel de Tahiti. Nous allons donc refaire nos suites et nos chambres, nous avons déjà réaménagé le restaurant Le Carré. Nous allons également entièrement refaire notre salle de réunion, le salon Matisse, va passer de 500 m2 à 650 m2.

 

Sofitel rénovation

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete