33 Polynésiens rejoignent l’armée de terre

    mercredi 2 septembre 2015

    Ce matin, une trentaine de Polynésiens devaient quitter le fenua pour suivre une formation de militaires. Ils ont signé, hier, un contrat d’engagement de cinq ans au centre d’information et de recrutement des forces armées (Cirfa). La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de la mairie de Pirae en présence des familles des recrues et de plusieurs autorités civiles et militaires dont le commissaire principal Moulin.

    Hier, cinq filles et vingt-huit garçons ont signé leur contrat d’engagement dans l’armée de terre avant de prendre leur envol pour la métropole ce matin, à 7 h 35. Après une formation de trois mois au métier de soldat, ils intégreront différentes unités dans toute la France en tant qu’officiers, brancardiers secouristes, opérateurs artilleries, etc.
    “Un soldat est un combattant en même temps qu’il est spécialiste”, informe le chef du Cirfa, l’adjudant-chef Pinaud. Ces spécialités forment le soldat et peuvent ensuite être transposables dans le civil, si toutefois ce dernier souhaite une reconversion”, explique l’adjudant-chef.
    Depuis le début de l’année, près de 190 jeunes polynésiens âgés de 18 à 28 ans (du CAP à bac+5) ont rejoint les rangs de l’armée de terre sur les 643 qui ont passé les tests psychologiques. Avant de pouvoir signer le contrat d’engagement, les candidats ont dû passer un entretien d’information, puis un examen d’évaluation de leur capacité à devenir soldats. À l’issue de ces deux principales étapes de sélection, leur dossier a été envoyé à Paris pour être étudié par la sous-direction du recrutement. Un passage décisif, qui détermine si le candidat est qualifié ou non.
    “Les dossiers que nous envoyons à Paris sont des dossiers de qualité. Environ 97 % d’entre eux sont retenus”, assure le chef du Cirfa. Ainsi, les jeunes militaires se sont engagés pour cinq ans minimum et pourront, s’ils le souhaitent, renouveler leur contrat. Pour cette fin d’année, le centre d’information et de recrutement des forces armées de Polynésie espère faire signer plus de deux cents contrats d’engagement au sein de l’armée de terre.
    N.Y.

    Lire les témoignages des jeunes dans La Dépêche de Tahiti ou au feuilletage numérique

     

    Eric54 2015-09-03 20:57:00
    @ NY qui a écris ce reportage, ce ne sont pas des officiers ces jeunes volontaires. Mais des militaires du Rang......des EVAT ce qui veut dire des Engagés Volontaire de l'Armee de Terre.
    Avant d'écrire n'importe quoi, il faudrait bien se renseigner et ne donner que des Vrais informations..
    Permis ces jeune il y a un officier ( OSC = Officier Sous Contrat) et NON officierS .....
    Et ils ne sont pas 33 mais 32 a avoir pris l'avion pour la Metroplole mercredi matin.
    Tôt of 2015-09-02 10:41:00
    Merci à l'armée de terre de s'occupe de nos jeunes.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete