4 mois de prison avec sursis et 100 000 Fcfp d’amende pour les deux profanateurs du Centre islamique

    mardi 18 novembre 2014

    Steeve et James B., deux frères polynésiens d’une quarantaine d’années, comparaissent depuis ce matin devant le tribunal correctionnel pour « provocation à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la race ou la religion ». Ils avaient souillé en juin dernier l’entrée du Centre islamique de Tahiti (CIT), rue Gauguin à Papeete, avec du sang et une tête de porc fendue, animal interdit par l’islam. Les deux frères avaient été interpellés deux heures après les faits par les policiers de la direction de la sécurité publique (DSP), trahis par la plaque d’immatriculation de leur voiture relevés par des témoins de la scène.
    Hier matin, après l’examen des faits, le ministère public a requis à l’encontre des deux frères une peine de 6 mois de prison avec sursis et une amende de 100 000 Fcfp. Les deux hommes ont durant l’audience « assumé leur geste », tout en jurant qu’on ne les y reprendra plus. Au final, le tribunal a été un peu plus clément et a décidé de condamner les deux hommes à 4 mois de prison avec sursis et 100 000 Fcfp d’amende. Les prévenus ne feront pas appel de la condamnation.

    Poeiti 2014-12-07 14:49:00
    Je voudrais remercier les donateurs spontanées qui nous ont aidés mon frère et moi à payer notre amande. Comme nous ils ne souhaitent pas que cet imam revienne en Polynésie, ni qu’on y construise une mosquée. Un grand merci pour leur soutien et leur générosité. James B
    Kaina54 2014-11-24 00:20:00
    Donnons à cet iman et tout les musulmans en Polynésie du bon Puaa roti a manger.....
    En Polynésie ils ne sont pas chez eux, ils doivent adopter notre façons de vivre s'ils veulent rester en Polynésie, donc, ils faut consommer du Puaa roti bien de chez nous.....
    rappel 2014-11-20 10:52:00
    « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. »
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2014-11-20 03:47:00
    "LA FRANCE PRÊTE À RENDRE À L'AUSTRALIE LES RESTES HUMAINS ABORIGÈNES PRÉSENTS DANS SES MUSÉES"

    Ah si les deux d'jeuns avaient exposé la tête de cochon à l'assemblée ou dans un musée... il n'y aurait pas eu de sanction? hohohohoh rollstahiti@gmail.com
    campra 2014-11-19 20:36:00
    En effet la condamnation est bien injuste sur de fausses allégations.
    Dépôt d'une tête de cochon sur la voie publique ok, mais avoir souillé l’entrée du Centre islamique de Tahiti qui n'existe pas puisque contesté par la justice elle même dans la rue Gauguin à Papeete,NON!
    Donc voilà une justice à 2 vitesse.
    c'est une manière de ne pas se mouiller vis à vis de la Métropole, Mais je pense que celui qui a prononcé la sentence n'en pense pas moins!
    lebororo 2014-11-19 13:42:00
    Respectons notre Fenua et ses traditions... ♥
    Walter White 2014-11-19 11:59:00
    oh non...tout est bon dans le cochon, faut dialoguer avec l'imam en se regalant d'un porc sauce huitre et un bon vin, avec une ou deux hinano en apero...
    POTI 2014-11-19 11:41:00
    En Europe on sait très bien que les mosquées sont les principales sources de radicalisation et de recrutement des « futurs terroristes ». On le sait depuis des années. Pas de mosquée pas d'islamiste, c'est évident, et simple à comprendre. Donc encore bravo à ces deux frères pour leur action.
    Potiti 2014-11-19 11:02:00
    @oncle sam, "adorateurs du feu et de la nature"?? votre message ne veut rien dire, avec de tels propos pas étonnant que l'on soit méfiants face à de telles ânes.
    oncle rentre chez toi 2014-11-19 08:58:00
    Oncle sam restez chez vous on aime nos dieux pas besoin des votres!!
    Oncle Sam 2014-11-19 05:49:00
    Contente vous d''être heureux qu une personne sur cette îles vous invite a n''adorez qu un seul et unique dieu. Et qu''il vous fasse quitter vos religion de perdition et d''association tel l''évangélisme le christiannisme adorateur du feu et de la nature.
    Oncle Sam 2014-11-19 05:48:00
    Contente vous d'être heureux qu une personne sur cette îles vous invite a n'adorez qu un seul et unique dieu. Et qu'il vous fasse quitter vos religion de perdition et d'association tel l'évangélisme le christiannisme adorateur du feu et de la nature.
    Fab. 2014-11-18 23:34:00
    Le seul moyen est de descendre dans la rue pour se regrouper afin de manifester pacifiquement à voix haute contre certains musulmans qui sèment le trouble sur tous les continents ou qui pourrai semer le trouble en POLYNESIE FRANCAISE et particulièrement à TAHITI .Comme on ne sait jamais à qui l'on à faire, il vaut mieux rester méfiant et vigilant vis à vis d'une religion qui n' inspire pas confiance par certains individus.
    POTI 2014-11-18 20:48:00
    Tout çà ne fait que commencer : il semble que les polynésiens vont devoir se battre pour défendre leurs valeurs et rejeter la barbarie, puisque la "justice" leur refuse le droit de décider de l'avenir de leurs enfants.
    Poeiti 2014-11-18 20:38:00
    100 000xpf et 4 mois avec sursis : c'est cher payé pour une tête de cochon devant l'entrée d'un immeuble... puisqu'il n'y avait aucune autorisation pour une mosquée à cet endroit !
    Poeiti 2014-11-18 20:31:00
    A l'attention des médias : au lieu de vous acharner contre les 2 frères et de ne parler que d'eux depuis ces 2 derniers jours, vous auriez mieux fait de mener des enquètes pour savoir qui est vraiment cet imam et quel type de religion il voulait implanter en Polynésie !
        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete