Habillage fond de site

40 ans du conservatoire : Une Disco Fever pour fêter ça

vendredi 3 mai 2019

sont des chanteurs de la scène polynésienne qui interpréteront les titres de la soirée, sur une mise en scène de Moana’ura Tehei’ura. Photo : CAPF

Ce sont des chanteurs de la scène polynésienne qui interpréteront les titres de la soirée, sur une mise en scène de Moana’ura Tehei’ura. (Photo : CAPF)


Le conservatoire artistique de la Polynésie française fête ses 40 ans. À cette occasion, deux soirées Disco Fever sont organisées au grand théâtre de la Maison de la culture. Les 50 musiciens de l’orchestre symphonique du conservatoire et huit chanteurs de la scène polynésienne interpréteront les plus grands tubes de la période disco.

Les 50 musiciens de l’orchestre symphonique du conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF), dirigés par Frédéric Rossoni, et huit chanteurs de la scène polynésienne rendront hommage aux grandes voix de la période disco à l’occasion de deux superbes spectacles, les vendredi 17 et dimanche 19 mai, respectivement à 20 et 17 heures) au grand théâtre de la Maison de la culture, avec une mise en scène de Moana’ura Tehei’ura.

Ils ont promis de faire danser… et chanter le fenua : les acteurs, musiciens et chanteurs des deux spectacles Disco Fever attendent désormais avec impatience ces moments de partage, qui seront à la fois un hommage aux pères fondateurs de l’établissement et aux grandes voix de cette incroyable page de l’histoire de la musique.

“Notre établissement est né il y a 40 ans, au moment où le disco partait à la conquête de la planète”, a souligné Fabien Dinard face à la presse, jeudi matin, à l’occasion de la présentation des concerts.

 

24 titres dans toutes les mémoires

 

Comme l’a précisé de son côté le maestro de l’orchestre symphonique, Frédéric Rossoni, il n’a pas été facile de choisir les titres qui seront interprétés lors des deux concerts, tant la période est riche en tubes et en titres qui auront marqué toute une génération.

Il n’empêche : de l’hymne de Gloria Gaynor I’ll Survive, aux succès à répétition de Donna Summer et de Diana Ross, des fantastiques Bee Gees à Abba et à la touche plus funk du groupe Earth Wind and Fire sans oublier Michael Jackson, Village People, Boney M et bien d’autres, 24 titres seront interprétés par huit chanteurs et choristes très appréciés du grand public : Teiva LC et Kareen, Reia Poroï et Ricardo, Raumata et Ruben, Christine et Taloo.

Des chanteurs chargés d’une énergie plus que communicative, qui se régalent à l’avance de partager la scène avec une grand formation, où les cordes – altos, violons et violoncelles – les vents et les percussions répondent à une section rythmique et électrique donnant le ton : de grands titres, de grandes voix pour des interprètes de légende.

“C’est un privilège de chanter les titres de ces si grands artistes avec le soutien d’un orchestre de 50 musiciens”, souligne Ruben, confiant également qu’il a invité toute sa famille pour ces deux soirées si prometteuses.

Une déclaration reprise en chœur par tous les chanteurs de ces deux spectacles, mais également par le chorégraphe choisi pour la finesse de son approche artistique : Moana’ura Tehei’ura quitte l’espace de deux soirées l’univers du ‘ori Tahiti pour apporter sa magie au monde du disco. Avec de nombreux artistes qui illustreront, de leurs talents multiples, ce monde où la danse était au cœur d’un rythme devenu célèbre et incontournable (All in One, les danseurs du conservatoire et de l’école de Vaheana, le comédien Christophe Prenat, Whalid, un fan absolu du Moon Step de Michaël Jackson, et Corinne Guiraud, pour la danse classique et moderne).

Le public est prévenu : invités à opter pour un dress code disco – lunettes, perruques, pantalons à pattes d’éléphant… – les spectateurs sont promis à deux heures d’un show exceptionnel et vibrant, dans la droite ligne des grands spectacles du conservatoire, qui avait également rendu hommage, il y a quelques années, aux Beatles, et plus récemment, à Elvis.

 

LDT

 

Pratique

Disco Fever, vendredi 17 mai, à 20 heures, et dimanche 19 mai, à 17 heures, au grand théâtre de la Maison de la culture.

Billetterie à la Maison de la culture et en ligne (www.maisondelaculture.pf).

Tarifs : 2 500 F et 1 500 F moins de 12 ans.

Renseignements : tél. : 40.54.45.44.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La date du 29-Juin, Fête de l’autonomie, représente-t-elle quelque chose pour vous ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete