Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

59 infractions en 18 mois à Raiatea au niveau du chenal aéroportuaire

lundi 4 septembre 2017

sécurité mer chenal raiatea

La vitesse est limitée dans le canal. Les utilisateurs ont demandé son curage, son élargissement et l’installation d’un balisage nocturne. La pêche et la baignade sont interdites. L’accostage, le mouillage et le débarquement de personnes sont interdits en dehors du débarcadère. (© Jean-Pierre Besse/LDT)


Le service d’État de l’Aviation civile et l’exploitant de l’aérodrome de Raiatea ont mis en place, en mai 2015, un dispositif permettant de réglementer la circulation et le stationnement maritime aux abords de l’aérodrome de Raiatea. Deux ans après l’installation des feux commandant l’accès au canal, les autorités ont souhaité faire le point avec les communes, les services du Pays et les utilisateurs du chenal, sur les divers évènements constatés. On a en effet relevé 59 infractions en 18 mois d’application de la règlementation.

La première réunion sous forme de constat après la présentation publique du dispositif mis en place en 2015 dans le canal latéral de la piste d’atterrissage, a permis, autant aux autorités qu’aux utilisateurs, de faire le point, après deux ans d’utilisation.

Le chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Raymond Yeddou, et le directeur de l’Aviation civile, Patrick Mouisset, avaient invité, vendredi dernier, au fare pote’e de la circonscription administrative des Raromata’i, une quarantaine de personnes, dont les représentants des communes de Raiatea et Tahaa, les prestataires de service nautique, l’hôtellerie, les services du Pays, la gendarmerie et l’exploitant de l’aérodrome, à venir s’exprimer sur un dossier financé intégralement par l’État.

Avant de donner la parole aux invités, ils ont rappelé la problématique du canal qui a été creusé, il y a de nombreuses années, par les services du fenua, sans autorisation de l’État, propriétaire du terrain d’implantation aéroportuaire. Un “ouvrage du Pays” au sein de la domanialité de l’État.

 

Communication faite auprès des usagers

 

“Un incident ou accident aérien est susceptible de mettre gravement en cause la responsabilité de l’État”, a dit Raymond Yeddou. “Lorsque les bateaux circulent à l’intérieur du canal, ils sont trop proches des avions, au regard des normes de sécurité. Le canal se situe à l’intérieur de la bande de sécurité.”

Les autorités ont résolu le problème en règlementant les conditions d’accès du chenal pendant l’activité aérienne (environ 20 mouvements d’avion par jour), par la mise en place de feux clignotants associés à des panneaux explicatifs, en français et en reo tahiti, au débarcadère de l’aérogare et à l’entrée du canal.

Une importante communication avait été faite auprès des usagers. Le dispositif a été validé par l’autorité de surveillance de l’Aviation civile, cette année. 

“Nous pouvons améliorer le dispositif”, a reconnu Patrick Mouisset. “Nous faisons face à des enjeux de sécurité et de responsabilité. C’est le constat que nous avons. En 2016, nous avons constaté 34 infractions et, depuis le début de l’année, nous en enregistrons déjà 25. Nous n’avons surtout que 74 utilisateurs reconnus, munis d’une autorisation de navigation dans le canal, alors qu’il y en a beaucoup plus.”

Le message est passé dans l’assistance, qui a demandé la relance d’une nouvelle campagne d’informations. Les utilisateurs ont profité de cette réunion pour soulever ce qui n’allait pas sur les 550 mètres de chenal, à savoir son étroitesse, le fait que deux bateaux ne peuvent pas se croiser, la nécessité d’un curage et d’un balisage nocturne, et le choix du feu en couleur bleue, peu visible à l’entrée du chenal face au soleil levant.

Les services de l’État vont commander une expertise pour le curage du canal afin d’en augmenter le tirant d’eau. La prochaine réunion d’analyse annuelle des installations est programmée pour 2018.

De notre correspondant Jean-Pierre Besse

 

raiatea

 

152
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete