678 candidats inscrits pour… cinq postes de muto’i

    mardi 5 avril 2016

    Un concours est ouvert pour procéder au recrutement de cinq muto’i, à Pirae.  Pas moins de 678 candidats s’y sont inscrits.
    Hier, ils devaient réaliser des minima sportifs en course, puis dans une discipline choisie, pour être sélectionnés pour les épreuves suivantes.

    C’est du jamais vu dans la commune de Pirae. Hier matin, 678 candidats, inscrits au concours de catégorie C pour devenir muto’i de la commune, ont subi les épreuves obligatoires sportives au stade Pater.
    Il y avait quelques absents, mais on se serait cru, hier, à une grande compétition sportive.
    “Je suis un peu impressionné par le nombre de candidats pour cinq postes à pourvoir. C’est un chiffre record. Par les temps qui courent, chercher du travail, ce n’est pas facile, c’est un parcours de combattant. Les cinq futurs agents de police qui seront retenus entreront en fonction en juin”, rapporte l’adjoint au maire en charge de la sécurité et de la police municipale à Pirae, Abel Temarii.
    La commune de Pirae avait anticipé et avec le concours de l’Institut de la jeunesse et des sports (IJSPF), elle avait pensé à la logistique d’une telle manifestation. La direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) a mis à disposition un maître nageur sauveteur pour l’épreuve de natation et la fédération d’athlétisme des cadres bénévoles chargés du bon déroulement des épreuves sportives. Le centre de gestion et de formation (CGF) a aussi apporté son concours à la bonne réussite des épreuves.
    “Chaque candidat, dès la première épreuve du 100 mètres, ne doit pas louper son numéro de série car on ne repasse pas une seconde fois. Il faut faire un temps minima de 13,6 s pour les garçons et de 15,6 s pour les filles. Après cette épreuve, on donne les noms des candidats qui sont qualifiés pour subir la seconde épreuve sportive qu’ils ont choisie (natation, lancer de poids, saut en hauteur ou saut en longueur)”, explique le chef du bureau des ressources humaines à la mairie de Pirae, Kuramea Paquier.
    Tous les candidats qui ont été retenus après les épreuves sportives d’hier doivent subir ensuite les épreuves écrites dont ni la date ni le lieu ne sont connus.
    Tout dépendra en effet du nombre de candidats sélectionnés pour poursuivre l’aventure et peut-être essayer de revêtir l’uniforme de muto’i.

    De notre correspondant J.H.

    Major Tom 2016-04-06 13:45:00
    Il reste à espérer que les 5 candidats retenus le seront parce qu'ils sont les meilleurs, mais quand on connaît le mode opératoire pour les postes à pourvoir ici, on a du mal à imaginer que du piston ne viendra pas s'inviter dans le choix final. Comme pour les douaniers qui sont sur le grill en ce moment, dur dur de résister !
    Himene 2016-04-06 12:54:00
    Et à Pire. ...on peut craindre ''le piston''...!
    dadi 2016-04-05 16:13:00
    c'est de pire en pire, bientôt pour 1 seule place il y aura 2000 personnes, et toujours pas de remonté de l'économie en vue!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete