720 enfants mettent le cap sur Tahiti iti

    mercredi 3 juin 2015

    La Saga se déroulera à la Presqu’île du 28 juin au 2 août. Un total de 720 enfants participera à cette 23e édition. Une collecte de goûters est organisée dans les quatre Carrefour de l’île dès vendredi midi. 

    Le lagon de la Presqu’île connaîtra une très belle affluence cet été. Pour sa 23e édition, en effet, la Saga met le cap sur Tahiti iti, et entraîne avec elle 720 enfants en provenance des cinq archipels de la Polynésie. Du 28 juin au 2 août, les jeunes aventuriers auront la possibilité de faire de la voile dans la marina de Puunui, cadre sécurisé et propice à la navigation.
    Cette année, la Saga reçoit
    45 familles d’accueil, dispose de 140 embarcations et d’un budget de 37 millions de francs. Chaque semaine, 140 enfants et adolescents seront répartis dans les douze ateliers de voile prévus par l’équipe de la Saga, qui est composée de moniteurs de voile, d’éducateurs spécialisés, de personnel de la santé, etc.
    À la fin de chaque semaine, les jeunes marins seront récompensés par un diplôme et de nombreux lots.
    Deus cent quatre-vingt quatre enfants ont été choisis par la direction des affaires sociales, qui donne la priorité aux enfants victimes de maltraitances, ou porteurs de handicaps (18) et 53 proviennent des centres et foyers d’accueil.
    Des collectes de goûters seront organisées aux Carrefour de Taravao, Faa’a, Punaauia et Arue ce vendredi, à partir de vendredi midi, et ce jusqu’à dimanche. Elles serviront à alimenter les enfants le matin et le soir durant les cinq semaines de leur séjour.
    Des bons d’achats seront distribués afin de permettre aux voiliers d’acheter sur place tout ce dont ils auront besoin. Les tee-shirts fluo de la Saga Tahiti Iti 2015 seront également mis en vente, pour 1 000 F.
    Pour le moment, l’équipe dirigeante a besoin d’une trentaine de personnes pour assurer la collecte au Carrefour de Arue, sur des tranches horaires de trois heures.

    “Une expérience incroyable”

    Chaque semaine, il faut remettre les compteurs à zéro et accueillir de nouveaux enfants et une nouvelle équipe de moniteurs. Pour Henri Cornette de Saint-Cyr, président de l’école de voile, 23 ans après, c’est toujours “une expérience incroyable”.
    À ses débuts, l’école de voile accueillait les classes de mer. Mais très vite, son président s’est rendu compte qu’en dehors de ces classes, beaucoup d’enfants n’avaient pas la possibilité de faire de la voile.
    C’est à ce moment-là que l’idée lui est venue de monter ce projet pour les enfants issues de familles défavorisées.
    “Nous sommes partis au départ avec 30 enfants de Tahiti vers Rangiroa” se rappelle Henri Cornette de Saint-Cyr, alias Doudou.
    Et finalement, ce sont plus de 200 enfants qui ont participé à la première édition de la Saga.
    “Je ne savais pas qu’il y aurait autant d’enfants qui nous tomberaient dessus”, déclare-t-il. “Cela a été l’apothéose”.
    Cette escapade en mer crée des moments de partages entre les enfants et leurs moniteurs.
    “Il y a des enfants qui nous ont témoigné leur souffrance”, raconte Doudou. “Ils profitent d’être loin pour raconter ce qu’ils n’ont jamais raconté à personne”.
    En effet, pour ces enfants qui n’ont pas la possibilité de partir et visiter les beaux paysages qu’offre la Polynésie, la Saga est une bouffée d’oxygène, une échappatoire.
    Le concept de famille d’accueil est au cœur de la Saga. “Ce sont précisément ces familles qui créent ce lien, cette complicité”.
    Les enfants se sentent dans un climat de confiance et se livrent aux familles d’accueil.
    “Les émotions qui sont partagées montrent à quel point dans nos sociétés, nous avons besoin de ce lien familial”, souligne-t-il avant de conclure avec ces paroles d’un vieux sage africain qui disait : “Il faut tout un village pour éduquer un enfant.”
    La fête de la Saga organisée en septembre, sera l’occasion pour l’organisme de remercier les différents partenaires de l’aventure.

    Nadia Yonker

     

    Le Programme de la semaine 

    Activités nautiques : plus de douze ateliers de voile par jours.
    Ateliers de tressage : Confection de chapeaux et accessoires tressés par les enfants.
    Activités de kayak et baignades dans le grand bassin du site de Puunui.
    Visites guidées des points de vue donnants sur Tahiti Nui.
    Découverte de la voile traditionnelle.
    Découverte du lagon : sensibiliser les enfants au monde aquatique, à la fragilité du système et à l’importance de la protection de l’environnement par des gestes éco-citoyens.
    Enseignements complémentaires de différents intervenants qui ont pour objectif de les informer et les sensibiliser les jeunes aux risques liés aux drogues et alcools (par un gendarme de la brigade de prévention de la délinquance juvénile : BPDJ). Sensibilisation aux dangers de la route (par deux gendarmes de la brigade motorisée). Sensibilisation au tri et au ramassage des déchets. Information sur l’intérêt de préserver l’eau (spectacle offert par la Polynésienne des eaux).
    Contacter l’équipe de la Saga au 40.42.23.54

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete