7e Festival des îles – Les premières tendances se dessinent

jeudi 2 avril 2015

Personne ne chôme du côté de la Fédération tahitienne de football dont les nombreux bénévoles sont mis à contribution tous les jours pour encadrer les dizaines de rencontres quotidiennes. Et depuis l’arrivée des îliens et des premiers matches, un constat s’impose : tout est bien huilé. Horaires respectés, résultats en temps réel et surtout un esprit sportif de la part des participants qui force le respect. Cette septième édition est sans conteste montée en puissance à tout point de vue. 
En futsal, les compétitions sont bien engagées et déjà certaines équipes ont leur billet en poche pour les phases finales. 
Chez les hommes, Arutua (pou-le A), Bora Bora (B), Tahaa (C), Fatu Hiva (D) et Moorea (E) sont extrêmement bien partie puisque toutes ces équipes sont invaincues après trois matches. Ce sera plus compliqué dans la poule F, regroupant les équipes jeunes, où Bora Bora M21 et Taha’a M21 sont au coude à coude, avec Tahiti M18 en embuscade. Scénario identique en poule G où Taiarapu est en tête mais de peu devant Mahina 2 et Teva I Uta. Enfin, dans la poule H, la plus relevée, Pu-naauia, toujours invaincu en six rencontres, n’est plus qu’à une victoire de la qualification. Cela devrait se faire aujourd’hui contre Papeari, une équipe du milieu de tableau. 
Chez les femmes, les différen-ces sont plus marquées. Ainsi, Moorea, dans la poule A, invaincu en cinq matches, est d’ores et déjà qualifié tout comme Faa’a dans la poule C. En B et C, Papara et Faa’a 2, vainqueurs de leurs quatre matches, devraient les imiter sans problème. 

EDT premier qualifié 

En football, il faut souligner le match nul remporté contre Tiare Anani aux tirs au but par le triple vainqueur consécutif et tenant du titre, Saint-Étienne, qui laisse la première place à DCA après trois rencontres dans la poule A. En poule B, les deux clubs de Moorea, Mira et Tiare Tahiti, font la loi. Ils ont tous deux remporté leurs trois rencontres. C’est en revanche plus serré dans la poule C où Jeunesse marquisienne est en tête devant Temanava et Poumaka, mais rien n’est encore joué. 
Dans la poule D, c’est le champion en titre, EDT, qui s’est assuré la première place avec ses trois victoires et son nul hier soir contre Air Tahiti. Difficile pour le moment de savoir qui jouera la finale “entreprises” contre EDT même si Amap et le CHPF tiennent la corde. 
Aujourd’hui sera une journée décisive, nul doute que toutes et tous donneront le meilleur d’eux-mêmes pour poursuivre l’aventure demain et pourquoi pas samedi avec les finales. Enfin, en beach soccer, dans la poule A, Pirae Tiki Tama devance Pirae BS et Mataiea BS C qui sont à égalité de points. Dans la poule B, c’est Mataiea BS A qui est en tête après ses quatre victoires pour autant de rencontres. 

Gilles Debeux et Luc Ollivier

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete