Habillage fond de site

À 16 ans, Astrid Besnard est major en Polynésie française

lundi 3 juillet 2017

astrid

La meilleure bachelière
en Polynésie française,
Astrid Besnard, a bientôt
17 ans. Ici en compagnie
de la directrice du collège-lycée La Mennais,
Valérie Faua. (© Photo : John Hiongue/LDT)


Toujours souriante dans la vie, Astrid Besnard, 16 ans, élève en classe de terminale S, spécialité maths, au lycée La Mennais, est devenue  major des bacheliers, en Polynésie française, depuis mercredi dernier.

Travailleuse, l’adolescente n’a jamais redoublé une seule classe. Elle a obtenu une note globale de 20/20 avec mention très bien, malgré un 18/20 en éducation physique, ce, grâce aux coefficients. Les bacheliers ne peuvent choisir que deux options facultatives.

“J’ai une grande sœur qui est à Paris depuis dix ans. Voilà pourquoi j’ai décidé de poursuivre mes études à Paris en m’inscrivant dans la première année commune aux études de santé. Je serai à l’Université Paris 6, Pierre et Marie Curie. Mon objectif est de devenir gynécologue obstétricienne”, reprend Astrid Besnard.
Son père, Guy Besnard, travaille dans une société privée et sa mère est pédiatre à l’hôpital de Taaone. La famille habite dans la commune de Faa’a.
Petite, Astrid était scolarisée à l’école maternelle Heitama, puis direction l’école élémentaire Sainte-Thérèse, avant que l’établissement ne forme qu’une seule identité avec l’école primaire Saint-Paul.

 

Le lycée La Mennais pourvoyeur de majors

 

En grandissant, elle entre en 6e, au collège La Mennais, pour ne le quitter qu’en terminale. “Je suis restée pendant sept ans à La Mennais. Les professeurs sont super sympas. J’ai deux grandes sœurs qui sont en France pour leurs études et un petit frère qui est en 6e au collège La Mennais. Il passera en 5e à la rentrée”, raconte-t-elle.
Parmi ses passions, le piano… Depuis dix ans, elle suit des cours au conservatoire artistique de la Polynésie française. Cette année étant importante, elle n’a participé qu’à des auditions musicales.

Côté sport, elle a obtenu la ceinture noire de karaté, une discipline sportive qu’elle pratique depuis trois ans, dans un club bien connu à Papeete.
“Dans la vie, j’aime aussi la couture et la cuisine mais je préfère réaliser de la pâtisserie, plus facile à faire que les menus”, avoue-t-elle.
Cela fait plusieurs années d’affilée que le major du baccalauréat est une fille, souvent élève du lycée La Mennais, ce qui conforte la bonne réputation de cet établissement scolaire.

Astrid Besnard succède ainsi à une ancienne lycéenne de La Mennais, Linda Mou Chi Youk, meilleure bachelière de Polynésie, l’an dernier.
À noter que l’affichage des résultats du second groupe pour les bacheliers au repêchage aura lieu jeudi 6 juillet, à partir de 10 heures.
Aujourd’hui et demain mardi, les bacheliers du second groupe devront passer leurs oraux de rattrapage dans les centres d’examen où ils sont convoqués. Il n’y a pas d’épreuve écrite.

 

De notre correspondant JH

4360
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete