Habillage fond de site

À Faa’a des collégiens initiés à l’agriculture raisonnée

vendredi 22 septembre 2017

agriculture

Moo fait découvrir aux élèves les différentes variétés de légumes cultivés dans le jardin partagé. (© Catherine Quiniou/LDT)


Quatre-vingts élèves du collège Henri-Hiro ont découvert, hier, les deux jardins partagés de Hotuarea. Répartis en trois groupes, ils ont été accueillis par les membres de l’association Hotuarea Nui. Les élèves ont apprécié cette visite et se sont montrés très attentifs aux différentes explications qui leur ont été données.

Hier matin, 80 élèves du collège Henri-Hiro se sont rendus à Hotuarea pour découvrir notamment les deux jardins partagés aménagés dans la zone.

Cette visite fait partie des activités mises en place à l’occasion du dispositif école ouverte cette semaine au collège de Faa’a.

Après avoir travaillé sur le thème des déchets, il y a deux ans, et sur celui de l’eau, l’année dernière, l’établissement a retenu, pour 2017/2018, le thème de l’alimentation, dans le cadre de la labellisation écocollège.

“On a eu l’idée de venir voir ces jardins partagés où les habitants du quartier produisent des légumes et des fruits bio. L’important aussi, c’est que les élèves puissent découvrir les initiatives qui existent localement. Ils pourront revenir par la suite, si ça les intéresse, et apprendre davantage”, souligne Teraitua Yvon, enseignant et responsable de l’école ouverte au collège Henri-Hiro.

 

Se nourrir de façon plus saine

 

Depuis lundi, environ 70 enfants ont pris part aux diverses activités proposées dans le cadre de l’école ouverte.

Des ateliers culinaires ont ainsi été organisés pour leur apprendre à se nourrir de façon plus saine. Les élèves ont, par exemple, préparé des mousses au chocolat allégées en sucre et des crêpes au blé complet.

À Hotuarea, les collégiens ont été accueillis par les membres de l’association Hotuarea Nui. Répartis en trois groupes, ils ont, à tour de rôle, découvert les différents points d’intérêt du quartier.

On les a reçus à la maison associative pour leur présenter les actions et les projets menés par Hotuarea Nui.

Ils ont par ailleurs pu découvrir la fresque réalisée par les jeunes des environs sur le mur situé à l’entrée du quartier. Cette œuvre, aux belles proportions, illustre les principales légendes qui se rapportent à l’histoire de Faa’a. Enfin, les élèves se sont rendus dans les deux fa’a’apu du secteur : bio tupuna et marutaha nui.

Les jeunes en CDL et les engagés du service civique se sont chargés de les accueillir et de leur expliquer les principes de l’agriculture durable.

“Mon objectif, c’est de sensibiliser les enfants au niveau de la santé, de l’alimentation et leur faire découvrir les plantes qui ont des propriétés médicinales. C’est un domaine qui m’intéresse vraiment. Je voudrais partager ma passion un maximum pour valoriser l’agriculture bio. Je trouve les enfants très attentifs. Ils connaissent déjà un peu ce qui est bon pour la santé. Ce serait bien que ces jeunes se lancent plus tard dans ce type d’agriculture. Personnellement, j’aimerais en faire mon métier”, explique Moo Atanas, âgé de 24 ans, du quartier Boyer, en contrat CDL à l’association Hotuarea Nui. 

 

De notre correspondante C.Q.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete