Habillage fond de site

À Rurutu, le ravitaillement se fait sous contrôle

jeudi 5 octobre 2017

rurutu ravitaillement

Dès l’ouverture une file d’attente impressionnante s’est formée… Du jamais vu à Rurutu ! (© Annie Tavita/LDT)


Avec l’immobilisation technique du Tuhaa Pae, la population de Rurutu a vu hier avec un certain soulagement l’arrivée du navire de remplacement venu ravitailler les Australes. Il n’y a pas eu de rupture de fourniture au niveau des hydrocarbures, les services communaux ayant prévu des réserves et su gérer la consommation. En revanche le gaz était devenu rare dans les foyers et les habitants venus se ravitailler ont pu acheter une bonbonne de gaz par famille.

Le bateau Mareva Nui, remplaçant du Tuhaa Pae actuellement immobilisé, est arrivé hier matin au quai de Moerai. Le remplissage des cuves mazout et essence s’est aussitôt fait sur l’île.

La station-service devait servir le mazout aux automobilistes dès hier après-midi mais en ce qui concerne l’essence il n’y a pas eu de rupture puisque la veille encore, on pouvait faire le plein de son réservoir sans problème.

Au niveau communal, il y a toujours une réserve de carburant d’un ou même deux mois d’avance, ce qui permet de servir la population en cas de pénurie à la station. Les trucks, ,les camions municipaux ont assuré leur service jusqu’à ce jour et il n’y a eu aucune pénalisation

Et cela concernait aussi bien le transport des élèves que les tournées, deux fois par semaine, de la benne de ramassage.

En revanche, le stock de gaz était en quantité insuffisante dans les magasins et là, il y a eu rupture d’approvisionnement.

Tout le monde s’est précipité pour se fournir au magasin Sinn qui reçoit le plus grand nombre de bouteilles de gaz. La distribution a été organisée. Sous le contrôle des mutoi, une seule bonbonne a été vendue à chaque famille.

À neuf heures tout était parti.

C’est la première fois qu’une telle situation se produit à Rurutu.

Aujourd’hui, les gens ne constituent pas de stocks chez eux, se fiant à la régularité des tournées du Tuhaa Pae deux fois par mois et à la facilité de se fournir dans les magasins comme à Tahiti.

Le mode de vie évolue avec plus d’exigences et moins de contraintes. Autrefois, quand le bateau ne venait que tous les deux mois, chaque famille avait en réserve aussi bien des bouteilles de gaz que des fûts de mazout et d’essence.

Quant à la nourriture, c’était par sacs que l’on conservait dans des bacs étanches le riz, la farine, le sucre ainsi que d’autres produits de première nécessité. La population qui a su gérer sagement cette période de pénurie, espère cependant que le Tuhaa pae pourra être remis en service et reprendre ses rotations le plus tôt possible.

De notre correspondante Annie Tavita

Mareva nui

La foule ordinaire des arrivées de bateau était à quai hier matin de bonne heure. L’avantage avec le Mareva Nui est qu’il peut accoster ce qui facilite les débarquements de marchandises. (© Annie Tavita/LDT)

2RUR4 RAVITAILLEMENT

L’employée du magasin a dû installer une caisse spéciale derrière une porte fermée pour que la distribution se fasse sans difficultés. (© Annie Tavita/LDT)

pénurie gaz

La patience et la bonne humeur régnaient dans la file. (© Annie Tavita/LDT)

 

 

1077
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete