A vous la parole – Comment concilier les répétitions des troupes du Heiva et le respect du voisinage ?

mercredi 17 juin 2015

Cette année encore, les groupes de danse qui participent au Heiva rencontrent des difficultés pour trouver des lieux de répétition. Ils en sont souvent réduits à danser dans des sous-sols, des parkings, sur des terrains de sport… Ils doivent également composer avec les voisins, pas toujours ravis de sentir les vibrations des to’ere pendant des heures. Plaintes pour nuisances sonores, interventions des forces de l’ordre, et grosse colère de Marguerite Lai, qui a reçu la visite de la police à Fare Ute, et qui crie haut et fort qu’elle veut défendre sa culture contre les « emmerdeurs »… Selon vous, comment concilier les nécessaires répétitions des troupes de danse et le respect du voisinage ? La Dépêche Dimanche vous donne la parole… Vos commentaires seront publiés dans la prochaine édition dominicale.

 

Miri RAPA 2015-06-19 17:10:00
Le Pays gagne en Argent et *Re Connaissance* dans le Monde grâce aux artistes qui ne regardent pas aux heures et dépenses financières pour vivre et faire partager leur Passion. S'il était possible aux communes de mettre à disposition des espaces pour les répétitions et la plantation des végétaux nécessaires aux costumes des * Pro Mouveurs* de notre Culture. Dans la négative, "Groupes de Danses ma", l'année prochaine *BOYCOTTEZ* le Heiva jusqu'à ce que vous obteniez gain de cause. Tout un pan de notre économie repose sur toutes les activités vivant de cet évènement. Lors du bilan financier du Pays, il y aura sûrement des efforts en votre faveur de la part des responsables. Ce sont toujours le mêmes qui écopent sur notre *Galère de Va'a Tau'ati* . C'est juste un commentaire en passant, R.Ch
À Patriote 2015-06-19 15:41:00
Débile profond ! Que connais-tu de la danse ? TOUS LES GROUPES ne font pas de carnaval comme TO ! Bordel !
Rien qu''à voir tes commentaires, on sait facilement que t''es pas dans la culture ! Donc comment peux-tu dire que tu as honte d''être tahitien
Moi 2015-06-18 22:30:00
En plus on crée un emploi de gardiennage avec un poste de vigiles à fare Ute. Chaque année on entend les mêmes remarques dans les journaux ....je pense que l'on devrait organiser une réunion avec le ministère pour trouver une solution
Taiana 2015-06-18 22:29:00
Il s''agit de notre culture. Sachez que chaque groupe travaille dur pour que le rendu au final soit le meilleur. S''il vous plaît ne dénigrez pas ce travail. La danse évolue, mais nous gardons les bases de notre culture et avançons avec
Moi 2015-06-18 22:27:00
Dommage que fare Ute soit fermé aux répétitions car ça me paraît idéal pour répéter sans gêner trop de monde. Il paraît que c''est pour des questions de sécurité... Mais je pense qu''avec un système de carte on pourrait filtrer l''entrée à fare Ute
ROCHETTE-TEAHU Léa 2015-06-18 21:15:00
C'est vrai, ce n'est pas évident, surtout pour notre Culture, le Gouvernement devrais faire un effort pour ses groupes de danse, au lieu de perdre de l'argent dans des constructions qui ne servent à rien, surtout depuis quelques temps, y a eu beaucoup de gaspillage, alors Monsieur le président faite un effort mette en place une salle de répétition pour les groupes de danse (insonorisé bien sur) , nous avons déjà été privé de notre culture par l'arrivée des missionnaires, alors ça suffit, avec les terres que le territoire ont hypothéquer ou acheter? ..? vous pouvez faire un effort pour les groupes de danse, afin de préserver notre héritage
ROCHETTE-TEAHU Léa 2015-06-18 21:15:00
C'est vrai, ce n'est pas évident, surtout pour notre Culture, le Gouvernement devrais faire un effort pour ses groupes de danse, au lieu de perdre de l'argent dans des constructions qui ne servent à rien, surtout depuis quelques temps, y a eu beaucoup de gaspillage, alors Monsieur le président faite un effort mette en place une salle de répétition pour les groupes de danse (insonorisé bien sur) , nous avons déjà été privé de notre culture par l'arrivée des missionnaires, alors ça suffit, avec les terres que le territoire ont hypothéquer ou acheter? ..? vous pouvez faire un effort pour les groupes de danse, afin de préserver notre héritage
ROCHETTE-TEAHU Léa 2015-06-18 21:15:00
C'est vrai, ce n'est pas évident, surtout pour notre Culture, le Gouvernement devrais faire un effort pour ses groupes de danse, au lieu de perdre de l'argent dans des constructions qui ne servent à rien, surtout depuis quelques temps, y a eu beaucoup de gaspillage, alors Monsieur le président faite un effort mette en place une salle de répétition pour les groupes de danse (insonorisé bien sur) , nous avons déjà été privé de notre culture par l'arrivée des missionnaires, alors ça suffit, avec les terres que le territoire ont hypothéquer ou acheter? ..? vous pouvez faire un effort pour les groupes de danse, afin de préserver notre héritage
JURD 2015-06-18 11:02:00
Sincèrement je pense qu'on devrait ou même qu'on doit tous faire un effort durant la période de Heiva car premièrement c'est de notre culture dont il est question. Et deuxièmement parce qu'on a tous au moins un membre de notre famille ou quelqu'un qu'on connaît qui y participe, alors pourquoi ne pas les soutenir en supportant "ce bruit" et apprécier le show. Et je tiens à dire que ce fameux "bruit" dont il est question est quand même le son des instruments de notre culture, ceux que nos ancêtres ont toujours joué pour faire vivre ce qui est notre culture tahitienne et qui malheureusement se voit disparaître.
Si nous nous mettons tous à râler, les groupes de danses n'auront plus d'endroit où répéter et du coup pas de Heiva, et ce sera le début de la fin de la culture tahitienne. Le Heiva est l'évènement le plus attendu après le Hawaiiki nui. Alors à tous, un peu de compréhension et de fierté pour ceux que se donnent à fond afin de préserver cet héritage ancestral.
Patriote 2015-06-18 10:01:00
Et encore si seulement c'était beau à voir. J'ai l'impression que d'année en année c'est de pire en pire: les danses ressemblent plus à du ballet qu'à la vraie danse tahitienne. J'ai honte d'être polynésien quand je vois nos artistes danser des fois.
Oti 2015-06-18 08:33:00
Fin du bruit quelqu'il soit... Mme Lai n'apprécierait sûrement pas d'avoir un groupe de hard rock en répétition des mois durant à côté de chez elle.. Alors en sourdine pour tout le monde ...
Punu 2015-06-18 06:31:00
Quel qu’il soit, le bruit est une nuisance qui rend malade (confère les derniers reportages télévisés sur ce sujet). Mme LAI devrait avoir un peu plus de respect et de compréhension pour les pseudos "emmerdeurs" qui sont bien plus nombreux qu'on ne le croie.
OUI à la culture, NON aux bruits de toute nature. OUI à des salles insonorisées. Bon Heiva à Tous.
Poetai 2015-06-17 21:14:00
Créer des salles adéquates insonorisées et climatisées.
Patriote 2015-06-17 19:59:00
C'est trop de bruit pendant des semaines. Ya qu'à faire les répètes sur un bateau (aremiti ferry) entre TAHITI et Moorea.
Tamaterai TEHEIURA 2015-06-17 15:55:00
Les répétitions doivent continuer.
1-Pour notre culture
2-Si ça dérange certaines personnes, que le pays se bouge pour créer des locaux adaptés à leurs répétitions.
teaunamaria@gmail.com 2015-06-17 15:31:00
Je pense que les gens devraient êtres plus conciliants
Le Heiva c'est une fois dans l'année et en plus c'est notre culture.
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete