Acheter des cartes prépayées pour les bus à Papeete : c’est enfin possible

    samedi 13 février 2016

    Le chemin est encore long pour que Tahiti dispose d’un réseau de transports en commun efficace. Un petit pas vient d’être franchi. Si ce n’est pas encore demain qu’un usager de bus pourra être sûr de l’horaire auquel le bus passera à un arrêt, ni même s’il s’arrêtera, c’est une incongruité qui de-vrait prendre fin avec l’ouverture d’un bureau de la société de gestion de transport à Papeete
    (SGT).
    À partir de mardi, à la gare routière de la mairie, rue Colette, un bureau sera ouvert, où il sera possible d’obtenir des informations concernant les départs des lignes du Réseau de transport urbain (RTU), des Transports collectifs de la côte ouest (TCCO) et des Nouveaux transporteurs de la côte est (NTCE), regroupés au sein de la SGT délégataire de service public.
    “C’est pour être plus proche des usagers”, affirme Philippe Chanfour, le directeur administratif et financier de la société.
    Mais la vraie révolution, c’est la possibilité d’y acheter des cartes à valeurs. Cette carte prépayée qui permet d’opter pour n’importe quelle destination de l’île est vendue la première fois à 2 500 F, dont 500 F pour le support. Elle sert ensuite à payer le bus en profitant d’une réduction de 25 %. Un Papeete-Taravao reviendra ainsi à 300 F au lieu de 400 F. Les usagers peuvent ensuite recharger leur carte pour un montant minimum de 2 000 F et un maximum de 8 000 F. Un dispositif qui n’est pas nouveau, mais qui, jusqu’ici, n’était proposé qu’à Taravao au détriment des usagers n’allant pas jusqu’à la Presqu’île. “Ils passaient par leurs connaissances habitant à la Presqu’île pour se la procurer”, confie Philippe Chanfour. Un dispositif visiblement méconnu. Hier, sur la douzaine de personnes attendant leur bus, aucune ne savait qu’il était possible de profiter de ce dispositif permettant de faire des économies, et ce même sans être matahiapo, lycéen ou étudiant.
    En revanche, le bureau n’est ouvert qu’à des heures très restreintes, de 5 à 7 heures et de 15 à 17 heures, uniquement les lundis, mercredis et vendredis. “C’est un début, c’est une ouverture. Après, en fonction des besoins, nous ouvrirons un peu plus”, promet le cadre de la SGT, qui tient également à préciser que cet espace ne tiendra pas lieu de bureau des plaintes et que les réclamations doivent se faire par téléphone au 40.54.81.81 ou par e-mail à contact@ntce.pf.

    F.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete