Adastra, un yacht de luxe qui rappelle Ocean Alchimist d’Olivier de Kersauson

    jeudi 31 décembre 2015

    Le trimaran Adastra, actuellement en escale à Papeete, repart aujourd’hui. Ce bateau exceptionnel fait penser à Ocean Alchimist d’Olivier de Kersauson, le luxe en plus. Innovation technologique : il est le premier yacht à pouvoir être piloté depuis un iPad.

    Le trimaran Adastra (Vers les étoiles en latin) est en escale au port de Papeete jusqu’à aujour-d’hui. Construit en fibre de carbone, ce trimaran a été conçu pour offrir un haut niveau de confort et de style pour une famille voyageant à travers l’océan. Adastra est un superbe yacht pour le moins atypique puisqu’en plus de son design unique, il dispose d’un intérieur luxueux. Ses lignes d’eau le rendent très économe en carburant puisqu’à 17 nœuds, il dispose d’une autonomie de 4 000 miles.
    Sur le pont principal, on trouve un spacieux salon qui offre une vue panoramique sur la mer. Le pont arrière dispose, quant à lui, d’un canapé et d’un espace bar avec coin repas. Une plateforme de plongée peut également être déployée à la demande du propriétaire ou des invités. Les deux coques extérieures très effilées permettent d’offrir une plus grande stabilité sur l’eau tout en améliorant le passage dans les vagues.
    Pour les connaisseurs, Adastra ressemble par ses formes au trimaran d’Olivier de Kersauson, Ocean Alchimist, qui avait fait escale à Tahiti en 2006 sous le commandement d’Yves Pouillaude, après un convoyage d’une durée totale de 17 jours en deux étapes via Panama. Le trimaran à moteur d’Olivier de Kersauson avait été mis à disposition du réalisateur-producteur Jacques Dorfmann pour le tournage d’un film sur l’histoire de Tavae, le pêcheur miraculé.

    Pascal Martin

    Fiche technique d’Adastra

    Longueur : 42,5 mètres
    Largeur : 16 mètres
    Déplacement : 64,8 tonnes
    Propulsion : Caterpillar de 1 150 chevaux assisté par deux petits moteurs de 110 chevaux chacun
    Vitesse : maxi 22,5 nœuds (42 km/h), croisière 17 nœuds
    Consommation en vitesse de croisière : 120 litres de carburant par heure
    Autonomie en vitesse de croisière : environ 4 000 miles
    Nombre de passagers : 9
    Équipage : 5 à 6
    Prix : 15 millions de dollars (environ 1,5 milliard de francs)
    Location : 600 000 dollars (environ 60 millions de francs) pour une semaine
    Particularité : ce yacht est le premier capable d’être piloté depuis un iPad grâce à une application. Néanmoins, il faut rester dans un périmètre de 50 mètres pour pouvoir le contrôler.

    Ocean Alchimist, au plus près des courses au large

    Afin de permettre au grand public de suivre les courses au large, Olivier de Kersauson avait eu l’idée de concevoir un trimaran à moteur aux déplacements extrêmement rapides capable de “coller” aux multicoques transocéaniques. C’est ainsi qu’est né Ocean Alchimist, qui a été construit en carbone aux chantiers CDK à Port-la-Forêt, dans le Finistère, où il a pris la mer en 1998.
    Longueur : 30 mètres
    Largeur : 12 mètres
    Déplacement : 24 tonnes
    Propulsion : moteur Caterpillar de 650 chevaux
    Vitesse maxi : 25 nœuds, de croisière 17 nœuds
    Nombre de passagers : 10

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete