Adieu à Makemo pour le Taporo VIII

    jeudi 27 août 2015

    Le Taporo VIII a touché une dernière fois samedi l’atoll de Makemo. Durant quatre ans, en l’absence de rotation des autres navires il avait obtenu des dérogations pour assurer ce service. L’arrivée du Saint Xavier Maris Stella III a changé la donne. De son côté, le Taporo IX devrait arrêter bientôt ses escales dans les Tuamotu Est. Un manque à gagner pour les agriculteurs marquisiens et les populations des atolls, qui peuvent bénéficier directement de fruits et légumes frais sans passer par la case “Tahiti”.

    Depuis le 25 mars 2011, le navire Taporo VIII, de la S.A Compagnie française maritime de Tahiti (CFMT), présidée par Morton Garbutt, assurait la desserte de l’atoll de Makemo. La compagnie s’était vue accorder par les membres du Comité consultatif de la navigation maritime interinsulaire les autorisations et les renouvellements nécessaires jusqu’à la mise en service du navire Kura Ora 4. Une mise en service qui n’a d’ailleurs jamais eu lieu. Ainsi, le Taporo VIII a, durant quatre ans, permis à la population de l’atoll d’être ravitaillée régulièrement.
    Or, depuis le 12 août, le Saint Xavier Maris Stella III, qui assurait jusqu’ici la desserte des atolls des Tuamotu Ouest, a débuté son exploitation sur cette ligne, ce qui met fin à tous renouvellements des dérogations accordées depuis quatre ans à la Compagnie CFMT. Le Taporo VIII pourra donc toucher l’atoll de Makemo jusqu’au 31 août 2015, le terme de la dérogation qui avait été accordée.
    C’est donc samedi dernier que le Taporo VIII a touché l’atoll de Makemo pour la dernière fois. La direction de la CFMT a adressé ses remerciements à la clientèle de l’atoll de Makemo en diffusant le communiqué suivant : “Nous informons notre aimable clientèle que, par courrier N°002439/MET/DPAM du 12 août 2015 – la DPAM nous informe que la dérogation de desserte de l’atoll de Makemo prend fin le 31 août 2015 et qu’elle ne sera pas renouvelée. Malgré plusieurs demandes faites à la DPAM d’inclure la desserte de Makemo définitivement dans notre Licence, la décision n’a pas été suivie d’effet et la dernière escale du Taporo VIII était prévue le samedi 22 août 2015.”
    La société regrette bien sûr la fin de cette autorisation : “Nous sommes désolés de cette décision prise par l’administration, indépendante de notre volonté. Nous tenons à remercier les populations pour la confiance qu’elles nous ont accordée pendant toutes ces années, et espérons leur avoir rendu le service qu’elles attendaient.”

    Le Taporo IX en sursis

    Cette décision devrait être suivie, au mois de novembre prochain, d’un arrêt des rotations des atolls desservis par le Taporo IX, à savoir les atolls de Puka Puka, Fakahina, Fangatau, Napuka Tepoto Nord, Raroia et Takume. puisque cette ligne est désormais, elle aussi, assurée par le Saint Xavier Maris Stella III depuis août dernier. Le Taporo IX, qui arrivait des Marquises, permettait aux populations des atolls d’être livrées en fruits et légumes frais des producteurs locaux. Un aspect du ravitaillement interîles plutôt intéressant puisque les producteurs de fruits et légumes marquisiens pouvaient proposer leur marchandise aux habitants des atolls directement, sans passer par Tahiti, ce qui augmente les coûts. Si la décision est confirmée, tout le monde y perdra : les insulaires ne pourront plus bénéficier de ces fruits et légumes, et les producteurs des Marquises des parts de ce marché.

    De notre correspondante Corinne Levy

     

    Un réel échange économique interarchipels

    Le Taporo IX dont l’itinéraire initial est les six îles des Marquises permettait aux insulaires des Tuamotu d’être ravitaillés à son retour, en légumes et fruits frais. C’est une aubaine pour les habitants qui souhaitaient depuis très longtemps cet échange interarchipels.
    La population des atolls concernés a pu ainsi commander des fruits et des légumes, des confitures mais aussi de la chèvre aux producteurs marquisiens. C’est l’île de Hiva Oa qui est le principal fournisseur, à savoir la Coopérative Te i’io te poi Faaapu, présidée par Catherine Bonno, qui a été la première à fournir ce service, et le producteur Denis Wullaert.
    Denis Wullaert, qui réside à Atuona, fournit depuis près de deux ans des fruits et légumes de sa production locale. Il a facilité la vie de bien des Paumotu, qui n’avaient qu’à lui passer commande pour recevoir leurs achats sur le Taporo IX. Les produits arrivaient quelques jours plus tard. La diversité de tous ces produits a amélioré leur quotidien mais aussi permis aux familles de réaliser des économies substantielles.

    totoa 2015-08-31 05:42:00
    hé teraitua poerami!! c pas un spot pour les pub
    Vans 2015-08-30 21:34:00
    C vrai alor c le monde a l''envers je préfère que Taporo IX continue de desservirent ces atolls car avec ces légumes ki viennent des marquises c vraiment un gros avantage pour ces habitants et une économie inter archipels très avantageux
    Claire Lirand 2015-08-30 01:53:00
    ON FAIT TOUT A L'ENVERS, PAUVRES DE NOUS !!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete