Les adolescents de l’IIME dans le grand bain

    vendredi 6 janvier 2017

    IIME adolescents

    Après une première journée consacrée à la découverte du matériel de plongée, direction le lagon, hier, pour la mise à l’eau tant attendue. (© Anne-Charlotte Bouleau)


    Une dizaine d’adolescents de l’institut d’insertion médico-éducatif (IIME) de Taravao participent actuellement à un stage de plongée. L’immersion s’est déroulée en plusieurs étapes, du snorkeling à la découverte du détendeur, jusqu’au baptême. “On essaie de s’adapter à chacun”, précise Isabelle Klein, monitrice de Tahiti Iti Diving, sensible aux réactions positives des jeunes plongeurs.

    Pour les enfants de l’institut d’insertion médico-éducatif (IIME) de Taravao, les vacances scolaires sont généralement synonymes de “période de loisirs”.
    À cette occasion, une dizaine d’adolescents de la section institut médico-professionnel (Impro) participent actuellement à un stage de plongée de trois jours, financé par l’association des parents d’élèves.
    “L’année dernière, ils ont été initiés au snorkeling, avec palmes, masque et tuba. La plongée s’inscrit dans la continuité de ce projet.

    L’objectif, c’est de travailler sur la confiance en soi et la concentration. Certains ont des problèmes de comportement : dans l’eau, c’est complètement différent !”, souligne Jean-Charles Bernardino, éducateur et référent sportif à l’IIME de Taravao.
    L’immersion s’est déroulée en plusieurs étapes. Mercredi, les jeunes se sont progressivement familiarisés avec les bouteilles et l’utilisation du détendeur, à la surface.
    “Ils avaient une petite appréhension, mais au final, ils ont beaucoup apprécié. Ils étaient ravis et prêts à recommencer. Pour tous, c’est une grande première !”, assure Jean-Charles Bernardino.

    “Une autre dimension”

     

    Jeudi, Isabelle Klein, monitrice de Tahiti Iti Diving, a rappelé les consignes de sécurité et dispensé quelques conseils pour rassurer les adolescents, avant la mise à l’eau tant attendue.

    À tour de rôle, ces derniers ont profité d’une exploration dans le lagon d’une quinzaine de minutes.
    “On est descendu à faible profondeur, entre 30 cm et 4 mètres, pour ceux qui étaient le plus à l’aise. On essaie de s’adapter à chacun. Le premier jour, il y avait une jeune fille paraplégique, qui doit revenir pour faire son baptême. Tout est possible : ça leur ouvre une autre dimension. Je dirais même que le handicap est moins contraignant dans l’eau que sur terre. Ils sont tous très positifs et motivés, et c’est très agréable ! Ils ont l’air super contents et je pense qu’ils garderont ce souvenir gravé longtemps dans leur mémoire”, confiait Isabelle Klein, à l’issue de la première session.

    Aujourd’hui, les adolescents goûteront une nouvelle fois aux plaisirs de la plongée sous-marine, tout en espérant croiser le chemin de quelques dauphins lors du trajet en bateau.

    A.-C.B.

        Edition abonnés
        Le vote

        Mister Tahiti 2017 : Votez pour votre candidat préféré

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete