« Affaire des RG de la présidence » en appel : le ministère public requiert une aggravation de la peine d’inéligibilité

    jeudi 19 novembre 2015

    Dans le procès en appel de l’affaire du Service étude et documentation (SED), également surnommé “les RG de la présidence”, qui se tient aujourd’hui, jeudi, devant la Cour d’appel de Papeete, le ministère public a requis une aggravation de la peine soit 3 à 4 ans d’inéligibilité à l’encontre de Gaston Flosse.
    Gaston Flosse est l’unique prévenu dans ce dossier. Le 23 juin, le tribunal correctionnel avait condamné l’ancien président du Pays à 18 mois de prison avec sursis, 2 ans d’inéligibilité et 2 millions de francs d’amende.
    Si Gaston Flosse était condamné à une peine d’inéligibilité, cela pourrait remettre en cause une potentielle candidature pour les élections territoriales de 2018.
    L’éternel président du parti au fe’i, avait fait appel pour des faits de “détournement de fonds publics”. Le procureur de la République avait à l’époque estimé le préjudice à environ 800 millions de francs pour la création “illégale” de certains services dit de “renseignements”.
    sandrine lecomte

    LEPETANT 2015-11-20 10:41:00
    Vu son sourire, il est apparemment ravi d'être de nouveau sous les feux de l'actualité. Quien sabe ?
      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete