Affaire Sofipac : de lourdes peines requises à l’encontre des protagonistes

    jeudi 15 octobre 2015

    Dans l’affaire de la Sofipac, de lourdes peines ont été requises ce jeudi matin devant le tribunal correctionnel de Papeete à l’encontre des protagonistes de la plus importante escroquerie supposée à la « défisc ».
    Le procureur a requis une peine de 7 ans de prison ferme avec mandat de dépôt ainsi que 100 millions de francs d’amende à l’encontre du patron de la Sofipac, William Bernier. Il a réclamé 5 ans de prison ferme avec mandat de dépôt et 50 millions de francs d’amende à l’encontre de Yolande Wong Lam, la principale « apporteuse » d’affaires locales. A l’encontre de Franck Tehaamatai, le procureur a demandé 3 ans de prison ferme et 40 millions de francs d’amende.
    Le procès devrait s’achever aujourd’hui mais le jugement sera mis en délibéré.

    Lire plus d’informations dans notre édition de vendredi

    Lire ici nos articles précédents :
    « En fait tout est faux »
    Des négligences mais pas d’escroqueries pour l’avocat de William Bernier

    La défisc et ses dérives à la barre

     

    dared 2015-10-15 20:02:00
    J'espère que vous allez prendre chère bande d'escrocs !!!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete