Affaire Sofipac : William Bernier a tenté de mettre fin à ses jours

    jeudi 15 octobre 2015

    Le gérant de la Sofipac, William Bernier, a été retrouvé inconscient, en début d’après-midi, dans la salle de bain de la chambre d’une pension de famille qu’il occupait à Tahiti. L’homme de 71 ans a tenté de mettre fin à ses jours et a été évacué aux urgences du CHPF du Taaone où il a été pris en charge. Quelques heures auparavant, le procureur du tribunal correctionnel de Papeete, avait requis 7 ans de prison ferme à son encontre pour la fraude présumée à la defisc’ la plus importante qu’a connue le Pays. (JC.B)

    Lire ici notre article précédent
     
     

    Lecteur 2015-10-17 09:44:00
    Oh pauvre petit papi voleur ... Je vais de ce pas lui livrer des fleurs à l'hôpital ....

    Comme si les centaines, voire milliers de victimes n'ont pas voulue se suicider aussi ......

    Et sa complice, déjà connue comme grande arnaque use, j'espère va prendre une peine AVEC MANDAT DE DÉPÔT aussi parcequelle le mérite tout autant.
    Hirinake 2015-10-16 21:32:00
    Ces milliards envoles par ce type de flibustiers auraient pu servir aux gens necessiteux...trop facile de se flinguer pour eviter sa peine d'emprisonnement et puis quoi encore le peuple desespere qui n'a rien a bouffer ne va tout de meme pleurer sur son sort. Il faut assumer messieurs Bernier, Tehaamatai, Marama et consorts...allez donc tous a Nuutania payer vos graves betises, et vous osez encore donner des lecons bande de pauvres types va...
    Lamentable ce scenario suicide.
    Matahiti 2015-10-16 19:54:00
    Paul conscience: votre réflexion est au niveau de l'orthographe et la grammaire: au ras des pâquerettes.
    PAUL CONSCIENCE 2015-10-16 09:32:00
    Ce sont des affaires toujours en cours attendez vous a voir d'autres tetes en col banc tomber car dans le monde de la défiscalisation polynésienne; des rapporteurs d'affaire, hommes politiques, entrepreneurs opportuniste de tous bords ont causés des dommages collatéraux et n'ont pas pu résister à la tentation de gruger le blés du contribuable.
    Maintenant, ces gens là qui pendant des années ont menés des trains de vie au dessus de leurs moyens doivent répondre de leurs actes, alors que doit penser de à se suicide avorté, c'est encore un stratégie juridique permettant à ces délinquants aux gants velours qui vous la mettent bien profonde d'échapper à la prison et d'invoquer leur fragilité mentale avec la possibilité de manipuler les média.
    En bref, ceux sont des escrocs expérimentés à l'exercice du droit dont le seul but de cette de fuite en avant calculer et tout simplement de provoquer la compassion du public.
    Désolé je ne marches pas dans cette combine à 2 balles, car plus c'est gros ! plus ça marche ! n'oublions que c'est le fond de commerce de tout escroc qui se respecte.
    dared 2015-10-16 05:29:00
    @taramascon
    Ce que tu racontes n'a aucun sens... Arrêtes de fumer, ça te va pas...
    Taramasco 2015-10-15 22:58:00
    Bande de naïfs.. Comme si c'était si simple. Continuez à bêler avec vos confrères en suivant le troupeau !
    "On ne doit jamais voler l'État europeen Athènes tu vas payer"
    Et au passage eurass travaille ton orthographe.
    eurassss 2015-10-15 22:42:00
    On ne dois jamais voler l’État, on le paye très très chère.

    Jusqu’à vous poussez au suicide
    dared 2015-10-15 19:57:00
    Pauvre petit voleur, après avoir profité de tout ce fric tu vas finir ta vie en prison... 78 ans, 75 si t''es sage tu pourras sortir de zonzon et là-bas on ne mange pas de caviar. La prochaine fois que tu essayes de te suicider mets y de la conviction
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete