Agriculteurs, commerçants, professeurs…  Qui gagne combien ?

mardi 4 août 2015

“Le salaire, ce n’est qu’une partie de l’emploi. Il y a aussi la qualité des relations de travail, les congés, le niveau de responsabilité… À chacun de voir quelle est sa priorité”, conclut Florent Venayre (lire éclairage ci-dessus). Avant de penser à leur rémunération, les jeunes, eux, aimeraient tout simplement trouver du travail… Si les chiffres reportés dans le tableau ci-contre laissent croire à une nette progression des effectifs salariés entre 1995 et 2015, en réalité, en prenant en compte l’évolution démographique, le taux de salariat n’a gagné qu’un peu plus de deux points… Ce n’est pas gagné, donc, pour la sécurité de l’emploi. 
Lors du recensement de 2012, 57 % des moins de 25 ans étaient au chômage, un nombre exorbitant. Et “malgré un frémissement en 2014 qui semble se poursuivre en 2015, il faut rester réaliste : on n’est pas en situation, aujourd’hui, de rechercher des profils”, lâche Olivier Kressmann, président du Medef PF. Dans ces conditions, difficile de dire aux jeunes vers quelle porte se diriger. “La relance arrive traditionnellement par la commande publique dans le secteur du BTP”, précise tout de même le patron des patrons. “Ensuite, seuls de vrais projets innovants seront des moteurs de la croissance. Comme le secteur du numérique, puisque la Polynésie est très en retard, ou l’économie bleue : la biodiversité, le nauting de luxe…” C’est seulement à ce moment-là que suivront les emplois commerçants, puis les services à la personne, qui dépendent du pouvoir d’achat des clients. Donc de leur salaire. Donc de leur emploi.     

M.G.

Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

Toki 2015-08-04 17:06:00
Giltane, le problème avec les fonctionnaires c'est qu'ils ne sont pas réellement à la CPS, sauf pour les frais médicaux et cas particuliers des fonctionnaires territoriaux... il ne faut pas oublier que pour leur retraite et autre c'est auprès de la sécu métropolitain qu'ils sont inscrits du coup, là encore le chiffrage risque d'être faussé. Je connais pas mal de fonctionnaires qui percoivent un salaire net, je dis bien net, de 400 000 XPF par mois minimum...
Giltane 2015-08-04 12:04:00
Les chiffres de la CPS et de l'ISPF nous apprennent que les salariés sont en moyenne mieux payés (dans l'ordre) dans les sociétés financières et d'assurances, de production et de distribution d'énergie, d'information et de communication, de santé humaine et d'action sociale, de transports et entreposage, d'activités spécialisées scientifiques et techniques... que ceux de la fonction publique (les fonctionnaires) !
Cette éclairage assez inhabituel semble malheureusement avoir "échappé" au rédacteur de l'article (?)
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete