Habillage fond de site

AÏKIDO – Maîtres Michel Shan et Patrick Cojan honorés

jeudi 16 mai 2019

De gauche à droite : Alphonse Chene (6e dan), Patrick Cojan (6e dan), Gilles Ailloud (6e dan), Michel Shan (5e dan) et René Chansin (6e dan).

De gauche à droite : Alphonse Chene (6e dan), Patrick Cojan (6e dan), Gilles Ailloud (6e dan), Michel Shan (5e dan) et René Chansin (6e dan).


Annoncé en début d’année, c’est Shihan Michel Gillet, 6e dan d’aïkido de la FFAB, qui est venu remettre officiellement les grades aux hauts gradés de la fédération polynésienne. C’est au cours d’un séminaire à Sainte Gianna que Michel Shan et Patrick Cojan ont reçu leur promotion pour les grades de 5e dan pour le premier et 6e dan pour le second. Les séminaristes ont, quant à eux, pu travailler un aïkido basé sur le déséquilibre immédiat du partenaire et la puissance émanant du souffle, le kokyu.

“Omedetögozaimasu! ” Autrement dit, “félicitations” Maîtres Michel Shan, 5e dan Aikikai, et Patrick Cojan, 6e dan Aikikai. L’Aikikai de Tokyo, pour l’année 2019, a dévoilé en début d’année, lors des cérémonies du Kagami-Biraki, la promotion des deux hauts gradés de la Fédération polynésienne d’aïkido (FPA).

Ces nominations récompensent leur implication dans leur pratique soutenue du aïkido et font la fierté de la FPA, affiliée à l’Aikikai de Tokyo. Michel Gillet, président de la Fédération française d’aïkido et de budo (FFAB) et vice-président de la Fédération européenne d’aïkido, expert de haut niveau, 6e dan et Shihan de l’Aikikai de Tokyo, est venu au fenua “pour honorer des anciens qui recevront leur promotion : 6e dan Aikikai pour le président Patrick Cojan et 5e dan pour Michel Shan.”

Arrivé le 29 avril, le maître, du haut de son grand âge, s’est déplacé dans les dojos de Manu Ura Paea, Takemusu à Taravao , Budokan à Pirae, Aikikai à Punaauia et Vaitavatava à Papeete. Il a terminé son séjour en participant à un séminaire dédié aux instructeurs et aux pratiquants avancés, organisé par la FPA.

C’est au cours d’une cérémonie rituelle et empreinte d’émotion que Maître Michel Gillet fit l’honneur de remettre les diplômes de Godan Aikikai (5e dan) à Michel Shan et de rokudan Aikikai (6e dan) à Patrick Cojan, également président de la FPA. Cette promotion est un bon indicateur de l’évolution qualitative de l’enseignement de l’aïkido polynésien.

 

La puissance du souffle

 

Durant son séjour au fenua, Michel Gillet a diffusé, avec un enthousiasme communicatif, l’enseignement de son maître, Tamura Nobuyoshi Shihan, un aïkido précis et réaliste basé sur le déséquilibre immédiat du partenaire et la puissance émanant du souffle (kokyu). Le “souffle”, c’est également le thème du séminaire fédéral dans les hauteurs de Mahina.

Outre la pratique de l’aïkido dispensée par différents instructeurs de la FPA, dont Maître Michel Gillet, deux séances de tai-chi intégral et une séance de yoga ont permis aux participants de ressentir différemment l’union du corps et de l’esprit et d’en tirer bénéfice pour leur pratique de l’aïkido.

Michel Gillet a repris l’avion en laissant des pratiquants locaux et le bureau fédéral local ravis de son enseignement : “Nous espérons le revoir très rapidement à Tahiti, ou encore à Nouméa en septembre, à Tokyo en octobre prochain (2020) ou, pourquoi pas, à Lyon (Vénissieux) où il enseigne de façon régulière.”

 

Stanley Teraivanaa Sandford

 

Patrick Cojan michel shan

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete