Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Alerter, masser, défibriller, poser un garrot… Quatre gestes qui peuvent sauver des vies

lundi 8 février 2016

Alerter, masser, défibriller, poser un garrot… Des gestes qui peuvent sauver la vie, mais qui sont finalement assez peu connus du grand public. Pour remédier à ce manque de connaissance, la direction de la protection civile (DPC) du haut-commissariat et l’ensemble des associations de premiers secours se sont mobilisés pour proposer à la population des formations gratuites aux “gestes qui sauvent”. À Papeete, Pirae et Faa’a, les premières formations d’initiation ont eu lieu samedi dernier. D’autres auront lieu à Tahiti et dans les îles tout au long des mois de février et de mars (voir programme des formations).
Il s’agit d’une opération d’envergure nationale lancée par le ministère de l’Intérieur suite aux  attentats survenus en novembre dernier.
“Au lendemain des attentats, beaucoup de gens se sont précipités chez les sapeurs pompiers pour demander à être formés aux gestes de secourisme.
En retour de cette demande, le ministère de l’Intérieur a lancé l’opération ‘Devenez acteur : initiez-vous aux gestes qui sauvent’, une campagne de sensibilisation pour apprendre à la population les gestes de premiers secours. Celle-ci a été étendue à tout le territoire français, les territoires d’outre-mer y compris”, explique le lieutenant-colonel Franck Machingorena, de la DPC du haut-commissariat.  
Les formations durent deux heures et sont animées par des formateurs bénévoles de Taina natation club, de la Fédération polynésienne des sapeurs-pompiers ainsi que de l’UDPS 987.
En fin de séance, les volontaires repartent avec une attestation de suivi de formation.

Pas assez de soucouristes

“C’est une formation très courte à la différence des formations de prévention et secours civiques (PSC1) qui durent entre huit et dix heures. Elle est ciblée sur les gestes qui répondent à la problématique d’un risque de blessure par balle essentiellement, à savoir : donner une alerte pour appeler les secours, stopper une hémorragie ou un saignement et tous les gestes du massage cardiaque et du bouche-à-bouche”, précise le lieutenant-colonel Franck Machingorena.
Si la Polynésie française semble, à l’heure actuelle, assez peu concernée par des problématiques d’attentats, elle n’est pas à l’abri de mouvements de foule, de panique… et de ce fait, d’accidents de masse.
Les associations de secourisme ont constaté qu’il n’y avait pas assez de secouristes formés dans la population, d’où cet élan de vouloir sensibiliser les gens aux gestes de premiers secours.
“Au-delà de la problématique de l’attentat, tous ces gestes de premiers secours répondent à des problématiques du quotidien. L’arrêt cardiaque, par exemple, est une pathologie, qui peut conduire une personne à la mort si on n’intervient pas immédiatement. Alors que si une intervention est faite dans les premières secondes, on a 70 % de chance de sauver la personne. Pareil pour une hémorragie”, explique le lieutenant-colonel Franck Machingorena.
Si les premières séances de formation indiquaient complet, il reste encore des places à pourvoir pour les prochaines.

É.P.

PLUS D’INFOS
Information et réservation :
Par e-mail : gqs@polynesie-francaise.pref.gouv.fr ou par téléphone au 40.46.85.17 ou au 40.46.85.18 (aux heures ouvrées).
 

 

13 février :
– Faa’a : de 8 à 10 heures et de 10 heures à midi.
– Papara : de 13 à 15 heures.
– Pirae : de 9 à 11 heures.
– Uturoa : de 13 à 15 heures.
16 février :
– Faa’a : 10 heures à midi.

20 février :
– Faa’a : de 8 à 10 heures et de 10 heures à midi.
– Mahina : de 14 à 16 heures.
– Pirae : de 9 à 11 heures.
– Huahine : de 13 à 15 heures.
– Tairapu-Est : de 13 à 15 heures.
27 février :
– Faa’a : de 8 à 10 heures et de 10 heures à midi.
– Mahina : de 13 à 15 heures.
– Pirae : de 9 à 11 heures.
– Punaauia : de 8 à 10 heures et de 10 heures à midi.
– Ua Pou : de 13 à 15 heures.

12 mars :
– Pirae : de 8 à 10 heures et de 10 heures à midi.

sandrine lecomte
0
0
0

C 2016-02-08 18:49:00
Comment s incrire pour faaa

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete