Habillage fond de site

Alexandra rame à nouveau pour l’espoir

mardi 10 septembre 2019

Greffée des poumons, elle tente Tahaa-Bora Bora en aviron. (© archives LDT)

Greffée des poumons, elle tente Tahaa-Bora Bora en aviron. (© archives LDT)


Alexandra Caldas, atteinte de mucoviscidose, tentera la traversée Taha’a – Bora Bora en aviron. Le départ sera donné samedi de la passe de Tiva, à Tahaa. La jeune femme agit notamment pour sensibiliser au don d’organes.

Arrivée sur le fenua il y a une semaine, Alexandra Caldas revient pour sensibiliser les Polynésiens au don d’organes. La mucoviscidose, dont elle est atteinte, est une maladie génétique qui touche les voies respiratoires et le système digestif. L’état pulmonaire du malade peut être amélioré par la transplantation, sans guérison toutefois.

La jeune femme tentera, samedi, de rejoindre Tahaa depuis Bora Bora, à la rame, dans le sillage de la mythique course Hawaiki Nui Va’a. Un challenge qu’elle relèvera à nouveau avec son co-équipier et ancien kinéthérapeute, Matthieu Forge.

Alexandra a commencé par se rendre au centre des dialysés de Taravao, où elle a rencontré des patients au fait de son projet. “Ils sont sur liste d’attente de greffe d’un rein, mais ils ont un peu peur aujourd’hui de la vie d’après. Ça les rassure de voir des gens qui sont passés par cette étape, qui vivent dans la normalité, d’une certaine façon, et ça les réconforte.”

Elle en a profité pour rappeler la nécessité d’informer sur le don d’organes : “Malade ou non, ça touche tout le monde. Il faut savoir qu’une personne peut en sauver sept. Tous les organes peuvent être transplantés. Pour les personnes non malades, ça peut paraître bête mais déjà en parler, c’est important.”

 

43 km pour 43 kilos

 

En 2012, la jeune femme recevait sa première greffe lorsque son ami, Matthieu Forge, décidait de s’installer en Polynésie. “Elle m’a dit : ‘Je me fais greffer. Comme ça, je pourrais voyager et venir te voir.’”

Constatant la faible sensibilisation au don d’organes localement, elle décide, en 2017, de faire la traversée Tahiti-Moorea en aviron.

Elle relève le défi, et parvient à véhiculer un véritable message d’espoir aux malades et à leurs proches, et, dans le même temps, à mettre en lumière la maladie.

Son ancien kiné témoigne : “En 2017, suite à notre traversée, elle a reçu énormément de messages de receveurs mais aussi de personnes qui avaient perdu quelqu’un. Des messages très émouvants, de parents notamment. On s’est dit qu’on était dans le vrai, et que le message doit continuer à passer parce que ça marche. C’est pour ça qu’elle se bat. On lui a donné 17 ans d’espérance de vie à sa naissance. Avec la greffe, elle a gagné x années.”

Son premier défi relevé, la jeune combattante pense déjà à son prochain challenge, qu’elle souhaite “plus long, plus fort et plus poignant”.

Deux ans après, et malgré les difficultés rencontrées lors de sa préparation, elle souhaite relier Tahaa à Bora Bora. Quarante-trois kilos pour 43 kilomètres.

En effet, la sportive a subi un rejet aigu du poumon, en février, qui lui a infligé une baisse de capacité respiratoire. S’en est suivi un lourd traitement de 600 mg de corticoïde par jour pendant trois jours, ce qui équivaut à du dopage de sportif de haut niveau.

Sur l’eau, le duo sera accompagné par une autre équipe en aviron, des kayakistes de Bora Bora, des bateaux accompagnateurs, et plusieurs V6, dont un composé de dialysés de Raiatea.

Le départ sera donné de la passe de Tiva, à Tahaa, l’arrivée se faisant à la plage Matira, à Bora Bora.

Confiante, la jeune femme s’apprête à démontrer une nouvelle fois, que la vie d’après-greffe est pleine d’espoir et que, malgré la maladie, “tout est possible”.

 

A.M

 

ALEXANDRA CALDAS2

Un challenge qu’elle relèvera à nouveau avec son co-équipier et ancien kinéthérapeute, Matthieu Forge. (© archives LDT)

Alexandra Caldas

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete