Alfred Tunutu craint pour ses abeilles

vendredi 24 octobre 2014

Selon Alfred Tunutu, les campagnes de pulvérisations de Deltaméthrine, dans le cadre de la lutte contre la dengue,
le zika et aujourd’hui le chikungunya, ont eu pour effet de diminuer les populations d’abeilles de ses ruches. Il s’est lancé dans l’apiculture depuis plus d’une vingtaine d’années et ne produit de miel que pour la consommation familiale.  Ses connaissances d’apiculture lui viennent de son grand-père de Tubuai, d’où il est originaire.

Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de vendredi 24 octobre ou sur la version numérique au feuilletage. (Les abonnés ont accès au feuilletage directement en allant sur leur compte)

 

En marge

 Pas d’autre cas de chikungunya relevé
Benjamin Ora précise aussi que les cas de chikungunya porte pour l’instant à six cas. “Dans ces zones où résidents les personnes atteintes par la pathologie, les campagnes de pulvérisations continuent, mais les conditions météorologiques de ces derniers jours font que les interventions sont très limitées.”
La commune prévoit de distribuer ultérieurement un support écrit qui sera remis aux enfants de toutes les écoles de Papara afin de toucher les familles. “Le but, poursuit Benjamin Ora, c’est de sensibiliser les familles à dégîter régulièrement chez eux et utiliser tous les moyens possibles pour éviter les piqûres de moustiques vecteurs de la maladie. C’est important d’associer la population à cette campagne de sensibilisation.”

Pas de zone de repli des ruches à Papara
Joint par téléphone hier après-midi, Benjamain Ora, directeur de la sécurité et du secours à la mairie de Papara en charge du suivi du programme de pulvérisations de deltamétrine, confirme qu’il n’y a pas de zone de repli réservé aux ruches dans la commune. “Il n’y en a pas actuellement, explique-t-il. Mais nous avons déjà identifié un site approprié au cas où. Pour l’instant, aucun apiculteur nous a fait la demande. On les connaît mais, de toute façon, à chaque campagne de pulvérisations, nous informons les résidents des quartiers concernés.”

vetea1 2014-10-25 05:50:00
pouquoi il y a des apiculteurs ici ? je ne trouve de meil d aucune des grandes surfaces de tahiti... t evidemment, l'importation est bloquée...
Jacky.76 2014-10-24 23:33:00
Bonjour,

Je forme depuis de nombreuses années d une centaine d'apiculteurs par an.
Il faut revoir vos méthodes de A à Z, l'apiculture évolue comme le reste à vitesse grand V.
Première chose à faire prendre des cours dignes de ce nom et déjà vous constaterez du mieux.
Le nourrissement liquide et solide que nous ne faisions pas il y à 15 ans sont obligatoire aujourd'hui.
Toujours en fait en heure et en temps.
Les différents traitements contre la varoise fait en heure et en temps . "avec AMM."
Le bricolage aux sucres ou autres sont d'une autre époque.
Les apprentis chimistes n'ont plus leurs places ou n'ont plus aucuns résultats.

Ensuite voir l'emplacement de vos ruches, l'agriculture et l'environnement à sensibiliser ...la ça sera une autre histoire.

Je reste à votre disposition pour vous en parler entre nous.
Bien cordialement.
Jacky
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete