Alzheimer : une journée pour améliorer la prise en charge

    lundi 26 septembre 2016

    alzheimer

    Familles et associations tentent de mobiliser le public au combat contre la maladie d’Alzheimer. Deux mille personnes seraient touchées en Polynésie française. Samedi dernier, l’association Polynésie Alzheimer a organisé une manifestation de sensibilisation et d’échanges pour faire bouger les choses, dans les jardins de Paofai. (Photo : Caroline Perdrix )

     

    En Polynésie française, on estime le nombre de patients Alzheimer diagnostiqués à 2 000 personnes au moins, le plus souvent âgées, et pour qui il existe peu de structures d’accueil. Ce sont donc les familles qui sont au premier rang du combat contre la maladie.

     

    La Journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer étant fixée au 21 septembre, l’association Polynésie Alzheimer, présidée par Teave Chaumette, a organisé, samedi dernier, dans les jardins du parc Paofai à Papeete, une manifestation regroupant plusieurs organismes qui peuvent venir en aide non seulement aux malades, mais aussi à ceux qui les accompagnent et dont les difficultés passent souvent au second plan.

    Douze stands d’informations étaient ouverts de midi à 18 heures, tandis que l’animation musicale était assurée par Manavibs, Manatoa, Vevo, Pepena, Natura Jam et Atehi Roots, ainsi que des groupes de danse tels que Tamariki Poerani et Nonahere. Créée en 2013, l’association Polynésie Alzheimer tient des “cafés mémoire” et des formations pour les aidants de malades qui peuvent ainsi partager leurs expériences et accompagner le mieux possible leurs matahiapo.

     

     

     

        Retrouvez dans notre édition du Lundi 26 septembre 2016 :   

      Une série d’interviews :

    • François Gommers, gérant de tutelle privé – “Gérer de A à Z”
    • Sariah Boyle et Maheata de Rougement, Utuafare Ora – “Pour que les familles puissent se reposer”
    • Véronique, Richard et Cynthia, de Fare ora Tahiti – “Nous venons d’ouvrir la semaine dernière”
    • Maité, petite-fille de Louise – “C’est très lourd psychologiquement”
    • Yolande Huiotu et Christiane Fougerouse, association Polynésie Alzheimer  – “Les aidants doivent prendre du temps pour eux”
    • Georges Nahei, Cotorep – “Des aides au titre du handicap”
    • Edwige Ardailler, directrice de l’association Tutelger – “Gérer les finances et le patrimoine”
    • Dr Chantal Sookhareea, médecin généraliste au service de neurochirurgie du centre hospitalier
      de la Polynésie française – “Un diagnostic complet en une journée”
    • Irista Make et Natalie Martin-Rougère, centre de formation professionnelle pour adultes – “50 assistants de vie formés chaque année”

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete