Habillage fond de site

Une amende avec sursis pour avoir enregistré les débats d’un procès

mercredi 8 août 2018

(© archives LDT)

(© archives LDT)

Le 12 juin, durant le procès Kikilove (lire ci-dessous), la femme de l’un des prévenus avait enregistré la déposition de son mari, condamné et incarcéré depuis.

Ignorant que la loi s’y oppose et prétendant ne pas avoir vu les panonceaux qui prohibent l’usage des téléphones portables en salle d’audience, elle a déclaré qu’elle voulait “la faire écouter aux enfants pour qu’ils entendent la voix de leur papa, pour garder espoir aussi, moi je pensais qu’il allait être acquitté ce jour-là”.

Hier face au juge, cette mère de cinq enfants a déclaré en pleurant : “Je suis tellement dépassée par les événements !” Le juge a pris soin d’expliquer pourquoi les enregistrements sont interdits – sérénité des débats, sécurité des témoins –, puis le procureur a réclamé une amende de 50 000 F avec sursis, ainsi que la confiscation du téléphone portable, réquisitions qui ont été suivies par la cour.

 

Cliquez sur la vignette pour l'agrandir.

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete