Un ancien détenu indemnisé de 470 000 F pour ses conditions de détention

    jeudi 8 décembre 2016

    (© archives LDT)

    (© archives LDT)

    Presque toutes les audiences du tribunal administratif comportent désormais leur lot de demandes d’indemnités de détenus ou d’anciens détenus sur leurs conditions d’incarcération.

    Mardi, le premier braqueur de la Polynésie française, Ben Benacek, demandait 3,3 millions de francs en compensation des conditions de détention à Nuutania. Hier, c’est un autre ancien détenu, David S., qui obtenait réparation à hauteur de 470 000 F pour les 47 mois passés en cellule.

    Dans les écrits de son avocat, l’homme évoquait “une cellule de 10 m2 partagée avec trois autres détenus, qui ne disposait d’aucune fenêtre et était infestée d’insectes et de rats”. Le tableau peu reluisant se poursuit : “Les lieux étaient désinsectisés tous les trois mois avec des produits nuisibles à la santé humaine ; les toilettes, situées à proximité du lit et du lieu de prise des repas, n’étaient pas cloisonnées ; la cellule n’était ni isolée, ni ventilée ; il ne disposait d’aucun espace de rangement pour ses affaires personnelles ; la cour de promenade était vétuste et insalubre et la salle de sport difficilement accessible.”

    Même si les repris de justice n’ont pas à être incarcérés dans des palaces avec jacuzzi, les conditions ici sont particulièrement difficiles. Le tribunal administratif a donné raison à David S., qui a, depuis, terminé son séjour derrière les barreaux de Nuutania.

     

    Compte rendu d’audience Bertrand Prévost

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete