Habillage fond de site

Andrea dance school au Festival international de danse

lundi 12 mars 2018

Vingt élèves de l’école de danse Andrea dance school participeront au Festival international de danse, à Los Angeles, cette année.

Vingt élèves de l’école de danse Andrea dance school participeront au Festival international de danse, à Los Angeles, cette année.

Pour la première fois cette année, la Polynésie française participera au Festival international de danse, à Los Angeles, aux États-Unis. Une manifestation qui rassemble, chaque année, plus d’une trentaine de pays.

L’évènement se déroulera du 1er au 7 avril. Vingt élèves de l’école de danse Andrea dance school et deux professeurs y représenteront le fenua, à travers cinq chorégraphies jazz et hip-hop, conçues spécialement pour l’évènement par leur professeur de modern’ jazz, Sylvie Lassallette, et leur professeur de hip-hop.

“En mai 2017, j’ai fait venir sur le territoire, un professeur chorégraphe américain, Adam Parson, pour qu’il anime un stage de modern’ jazz de deux semaines pour tous les élèves de l’école de danse. Il a été très satisfait du niveau de nos danseurs. Lorsqu’il est rentré à Los Angeles, il a parlé de nous aux organisateurs du festival de danse. Il leur a même montré des petites videos faites lors des ateliers qu’il avait animés. Les organisateurs se sont alors immédiatement mis en relation avec nous et nous ont proposé de participer à cette nouvelle édition. Une proposition à laquelle nous nous sommes empressés de répondre positivement”, explique Sylvie Lassallette.

 

Évènement international

 

Au cours de cet évènement international, les élèves de l’école de danse participeront quotidiennement aux master class de danse organisés. Ils monteront également sur scène, un soir de la semaine, au cours d’un diner-spectacle, pour présenter leur show. Durant ce festival, pas de compétition. Il s’agit surtout d’un moment de rencontre et de partage autour de la danse afin de découvrir comment chacun, dans son pays, pratique cet art.

Afin de mettre en avant la culture polynésienne, les chorégraphies modern’ jazz intègreront d’ailleurs des passages en ori Tahiti. Un travail réalisé en étroite collaboration avec la professeure de danse Moeata, également connue pour être la femme du chanteur Gabilou.

Le plus jeune des danseurs de l’école Andrea dance school participant à cette manifestation d’envergure internationale n’a que 11 ans et c’est un garçon. La plupart des élèves qui feront partie de l’aventure ont entre 15 et 17 ans, mais quatre adultes se sont joints au groupe. Ils s’envoleront tous le 30 mars. Ils seront ensuite pris en charge par les organisateurs jusqu’à la fin du festival.

Parmi les jeunes danseurs polynésiens, deux seront tirés au sort pour suivre les répétitions de la compagnie américaine qui clôturera le festival. Une expérience qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

EP.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete