Habillage fond de site

Angelo Frébault exclu du Tahoera’a

lundi 24 septembre 2018

Angelo Frébault lors de la séance, vendredi dernier. Son abstention a fait rugir le vieux lion….

Angelo Frébault lors de la séance, vendredi dernier. Son abstention a fait rugir le vieux lion….

Out. Le Tahoeraa huiraatira, réuni comme chaque lundi en fin d’après-midi en conseil politique dans son fief près du marché de Papeete, a décidé d’exclure du parti, l’ancien secrétaire général de la CSTP-FO, Angélo Frébault. Un vote à l’unanimité pris vers 19 heures lundi soir. Gaston Flosse parlait de « trahison » de la part de Angélo Frébault.

Pourtant prévenu lors d’une réunion interne jeudi, avant le vote sur le projet de loi de Pays sur la réforme des retraites, Angélo Frébault paye ainsi sa prise de position au sein de l’hémicycle vendredi. Il s’est abstenu alors que son parti a voté, comme un seul homme, contre ce projet qui porte la retraite à 62 ans et 38 ans d’annuités.

L’ancien syndicaliste a créé la surprise lors de cette séance, lui le plus farouche opposant à la première mouture de la réforme, en mars dernier. Une fois que le président du Pays, Edouard Fritch avait reporté l’examen de la réforme, l’ancien syndicaliste avait troqué son habit de militant syndical pour celui de la politique sur la liste Tahoera’a, aux dernières élections territoriales, où il fut élu. Mais, vendredi place Tarahoi alors que sa présidente de groupe Teura Iriti, avait clairement appelé à voter contre ce projet de loi de Pays, il a remercié Virginie Bruant, qui avait porté le texte de la réforme en commission, parce que « ses demandes d’amendement ont été acceptés en commission », ce qui avait provoqué des applaudissements de la majorité. « Je ne suis pas là pour pratiquer la politique de l’autruche, je suis là pour corriger et proposer, nous devons être une force de proposition » avait dit le représentant ex-syndicaliste, précisant qu’il voterait favorablement aux amendements. Il en a d’ailleurs lui-même proposé un mais il fut rejeté par la majorité, après une suspension de séance.

Avec cette éviction, c’est le second départ d’un élu après celui de Bernard Natua, début août, du camp orange, réduisant ainsi le groupe a peau de chagrin soit 9 élus.

CC

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete