Angelo Schirinzi : “Ils sont encore en progrès”

mercredi 24 septembre 2014

Artisan au même titre que ses joueurs du formidable parcours de la sélection tahitienne en septembre 2013 à To’ata lors de la phase finale de la Coupe du monde, l’entraîneur suisse Angelo Schirinzi est arrivé au fenua samedi dernier. Il a pris la sélection tahitienne en main en vue de la préparer pour les deux rencontres Tahiti-Angleterre programmées, vendredi et samedi, dans les jardins de Paofai. Il apprécie le fenua et son accueil fut particulièrement chaleureux lorsque nous l’avons rencontré.
 
On vous sent heureux d’être de retour à Tahiti. Est-ce bien le cas?
Ce n’est que du bonheur. Tahiti est devenue ma deuxième patrie. J’y ai beaucoup d’amis à commencer par les joueurs bien sûr, et j’ai vécu des moments extraordinaires lors de la Coupe du monde l’année dernière. Et puis il y a le soleil et la mer. Ça me change de la Suisse d’autant qu’il n’y a quasiment pas eu d’été cette année.
 
Plusieurs Tiki Toa ont participé au championnat de Suisse 2014. Comment les avez-vous trouvés par rapport à la Coupe du monde de l’année dernière ?
Ils sont encore en progrès à l’image notamment de Heimanu Taiarui et Tearii Labaste. Heimanu est désormais l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste de libero. Mais il n’y a pas de secret, plus les Tiki Toa vont jouer, meilleurs ils seront.
 
Vous connaissez l’équipe d’Angleterre qui va être opposée à la sélection tahitienne. À quel niveau se situe-t-elle ?
L’Angleterre est un grand pays de football, mais elle ne fait pas encore partie des nations phares en beach. Maintenant, elle est en progrès constant et elle a raté de peu sa qualification pour la phase finale au Portugal lors des éliminatoires de la zone Europe. Elle avait gagné ses cinq premiers matches avant de perdre un match décisif contre la Suisse dont je faisais partie. C’est une équipe solide défensivement avec des joueurs qui courent beaucoup, mais ils manquent de variété sur le plan offensif.
 
Les deux rencontres face à l’Angleterre s’inscrivent dans la préparation des éliminatoires de la Coupe du monde de la zone Océanie en janvier prochain. Allez-vous procéder à des essais ou vous appuierez-vous principalement sur votre équipe-type ?
Je vais d’abord m’appuyer sur le six majeur pour démarrer les rencontres, mais je vais aussi beaucoup faire tourner. Le groupe comprend quatorze joueurs et tous doivent se sentir concerner par la préparation. De plus, ils ont tous le niveau international et peuvent donc prétendre jouer des matches de haut niveau.
 
Les Tiki Toa doivent-ils craindre ces éliminatoires ?
Les craindre certainement pas vu ce qu’ils ont montré à la Coupe du monde l’année dernière. Mais il ne faudra pas non plus les prendre à la légère. Les Salomon sont d’un très bon niveau aussi et seront sans doute nos principaux adversaires. Fidji et le Vanuatu sont aussi des équipes à prendre au sérieux. Maintenant, avec l’appui du formidable public tahitien et la qualité de jeu des Tiki Toa, tout est réuni pour que Tahiti aille au Portugal.
 
Vous serez avec l’équipe de Suisse à la phase finale de la Coupe du monde l’année prochaine au Portugal. Avez-vous une idée de qui vous succédera à la tête de la sélection tahitienne si celle-ci se qualifie pour le Portugal ?
On a déjà évoqué le sujet avec les joueurs et les instances fédérales. Je pense que Teva Zaveroni est mûr pour prendre ma place et Naea Bennett a aussi les compétences pour former un futur duo de cadres avec Teva. Ils ont la même philosophie que moi en ce qui concerne les méthodes de préparation et la façon dont doit jouer la sélection tahitienne. Peut-être qu’il faudra aussi
un technicien supplémentaire sur le bord de touche car Teva et Naea seront sur le terrain et il est toujours bon d’avoir un œil extérieur pour suivre les rencontres.
 
Propos recueillis par Patrice Bastian

Beach soccer : billets en vente

Les billets pour assister aux deux rencontres de beach soccer Tahiti-Angleterre, prévues vendredi et samedi dans les jardins de Paofai, sont en vente dans les magasins Carrefour et chez Nike Shop au centre Vaima. Les tarifs sont les suivants : 2 000 Fcfp pour les deux tribunes derrière les buts et 3 000 Fcfp pour la tribune officielle. 1 144 places seront mises en vente à chaque match.

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete