Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Annick Girardin est la nouvelle ministre des Outre-mer

mercredi 17 mai 2017

annick girardin

(© DR)

La nouvelle ministre des Outre-mer Annick Girardin a assuré mercredi soir vouloir « poursuivre » le travail mené par Ericka Bareigts pour que les Outre-mer « soient véritablement reconnus comme une richesse ».

Tous les territoires ultramarins sont « des bassins maritimes exceptionnels » et « des lieux de représentation de la France dans le monde entier », a insisté Mme Girardin, lors de sa passation de pouvoir avec Mme Bareigts, originaire de la Réunion, qui sera restée dix mois en poste.

La nouvelle ministre, une des deux membres du gouvernement Cazeneuve à être nommée dans le gouvernement Philippe, s’est décrite comme « celle qui vient du territoire le plus froid ».

Mme Girardin était députée radicale de gauche de Saint-Pierre-et-Miquelon avant d’être nommée secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie en avril 2014, puis ministre de la Fonction publique en février 2016.

Soutien d’Emmanuel Macron dès le 1er tour, Mme Girardin s’est dite « très fière » de se voir confier les Outre-mer.

« J’ai l’impression de me sentir chez moi puisque tous mes combats ont toujours tourné vers les Outre-mer, que ce soit sur les question maritimes, d’équité, d’égalité, de solidarité », a-t-elle expliqué à la presse.

« J’ai pleinement conscience du grand défi qui m’attend », a-t-elle ajouté, alors que la Guyane sort à peine d’un vaste mouvement social, et qu’un référendum d’autodétermination doit se tenir en 2018 en Nouvelle-Calédonie.

Après avoir hésité, « j’ai accepté il y a trois heures (…). Ce défi, qui m’attendait sans doute depuis très très longtemps, il fallait que je le relève », a-t-elle ajouté.

La nouvelle ministre ne s’est pas exprimé sur les dossiers spécifiques des Outre-mer. « Chaque territoire mérite mon attention, il y a des urgences, je les traiterai », a-t-elle assuré.

Ericka Bareigts, candidate PS pour les législatives à La Réunion, est revenue sur le travail accompli pendant ses dix mois de fonctions.

Elle a notamment évoqué la loi Egalité réelle outre-mer, « votée à l’unanimité », mais aussi les accords de Papeete, ou encore « La Guyane, un moment très intense ».

Ses excuses au « peuple guyanais » lors du conflit qui a paralysé la Guyane pendant plus d’un mois, avaient marqué les esprits.

 

AFP

73
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete