Anti-moustiques : en PPN, dans trois semaines

    lundi 15 décembre 2014

    « La Polynésie française est en pleine crise sanitaire due au chikungunya. On recense plus de 37 746 cas déclarés et sept décès », est-il rappelé dans le compte-rendu du conseil des ministres extraordinaire. Le gouvernement a décidé de l’entrée de certains produits anti-moustiques dans la listes des PPN, comme l’annonçait La Dépêche de Tahiti.
    Après quelques jours de réflexion, seuls ceux, jugés efficaces, deviennent PPN : les répulsifs cutanés, les moustiquaires de lit, les recharges et plaquettes contenant les principes actifs tels que IR3535, PMDRBO, KBR 3023, DEET, de taux supérieur à 19%. Le OFF (produit le plus vendu en Polynésie selon le gouvernement) ne rentre pas dans cette catégorie car « sa concentration en principes actifs est inférieur à 19% » et il ne permet pas non plus « une protection suffisamment longue dans le temps ». Le monoï à la citronnelle et les bracelets anti-moustique sont également écartés de la liste, jugés « pas suffisamment efficaces ». Une période transitoire de trois semaines a été prévue afin de permettre aux professionnels de s’adapter aux nouvelles mesures, précise le gouvernement.

    Le compte-rendu du conseil des ministres extraordinaire en intégralité :
     
     

    sandrine lecomte

        Edition abonnés
        Le vote

        Le prix du tabac augmente le 1er avril, cette augmentation va-t-elle vous faire diminuer ou arrêter votre consommation ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete