Habillage fond de site

Une application au service des Polynésiens qui partent en métropole

jeudi 19 janvier 2017

pinpo mathieu babe

Matthieu Babe et Sacha Mourain (à gauche), qui ont fondé, il y a deux ans, Pinpo, un site de mise en relation de propriétaires d’appartement et de locataires potentiels, ont été reçus à la délégation de la Polynésie française, à Paris. (© DR)

 

La déléguée de la Polynésie française à Paris, Caroline Tang, a reçu deux des quatre fondateurs de Pinpo, la première application mobile de matching (mise en relation par affinités) entre des propriétaires d’appartements et des locataires potentiels.

Parmi eux, Matthieu Babe, un jeune Calédonien, persuadé, comme ses associés, que sa start-up peut être très utile aux étudiants ultramarins et notamment polynésiens.

Outre le déracinement, le jeune bachelier désireux de poursuivre ses études hors du Caillou, est souvent confronté à de grandes difficultés pour trouver un logement dans sa ville universitaire.

Car aux contraintes liées à la faiblesse de l’offre par rapport aux demandes (parfois des dizaines d’étudiants se retrouvent dans la même cage d’escalier à patienter avant de présenter leur dossier, sachant qu’un seul sera retenu) s’ajoute le problème de la caution pour les ultramarins.

Des candidatures de Polynésiens sont ainsi écartées car, pour certains propriétaires ou certaines agences, Tahiti et ses îles, du fait de leur éloignement géographique, c’est un peu l’étranger.

Bien consciente de ces problématiques, la déléguée de la Polynésie française a tenu à échanger avec Matthieu Babe et Sacha Mourain, qui ont fondé il y a deux ans Pinpo.

Cette application, téléchargeable gratuitement, a pour objectif de rendre simple et immédiate la recherche immobilière de qualité en Ile-de-France, bientôt à Montpellier et Aix-en-Provence, et à moyen terme dans les grandes villes européennes.

Ainsi, avant même de quitter la Polynésie, l’étudiant pourra être mis en contact avec un propriétaire. La start-up se fixe pour but de permettre aux utilisateurs de son application de trouver leur bonheur en moins de 48 heures.

La particularité du service tient aussi dans le fait que le locataire potentiel est informé par Pinpo de la qualité de son dossier, qu’il devra donc ou non compléter, et que dans le même temps, le propriétaire reçoit des garanties sur le sérieux de la candidature qui se présente à lui. D’un point de vue général, tout est réuni pour que la mise en relation soit pertinente.

Il en coûtera 5 % d’un loyer mensuel pour être mis en relation. Somme qui n’est pas débitée tant que le propriétaire et le locataire ne signent pas un bail de trois mois minimum.

Pour tout renseignement complémentaire, il est possible de retrouver meetpinpo sur Facebook.

D’après un communiqué

 

 

49
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete