Après le service, le chauffeur de taxi boit 9 bières et c’est l’accident

    vendredi 4 novembre 2016

    (© archives LDT)

    (© archives LDT)

     

    Pour arrondir sa retraite de maçon, M.C. a une licence de taxi. Le 22 septembre, il ne voit pas le clignotant de la voiture devant lui et ne freine pas quand celle-ci tourne. Le dégât n’est que matériel, mais lorsque la police lui fait passer le test d’alcoolémie, l’éthylotest indique 0,95 mg d’alcool par litre d’air expiré. La juge s’inquiète de voir un chauffeur de taxi conduire en état d’alcoolémie.

    “J’avais bu neuf bières après le travail, je rentrais chez moi”, explique le sexagénaire. Déjà condamné à deux reprises pour les mêmes faits, ce qui lui avait valu six mois de suspension de permis, l’homme s’inquiète lorsque le procureur requiert deux mois de prison avec sursis et l’annulation de son permis avec l’interdiction de le repasser pendant six mois. “Comment vais-je faire sans permis ?”, demande-t-il à la juge. “Vous avez déjà été prévenu, monsieur. Je pense que votre carrière est finie. Avec cela, vous avez pris votre retraite.” Il écope ainsi de deux mois de prison avec sursis, l’annulation de son permis et l’interdiction de le repasser pendant six mois.

     

    FC

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete