Habillage fond de site

Après les tortues, des poneys attaqués par des chiens errants

jeudi 1 février 2018

PONEYS ATTAQUÉS

Désormais à l’arrêt, Crocus ne pourra plus être monté par les enfants du club ou des écoles de la ville. (© DR)

Des touristes ont déjà été victimes d’attaques de chiens à Temae à Moorea, des infirmières également lors de leurs tournées médicales. Plus récemment, la tortue plus que centenaire du Jardin botanique Te Ara Tau a été tuée par des chiens en errance.

Dans la nuit de mardi à mercredi, ce sont cette fois des poneys du club équestre de Tahiti à l’hippodrome de Pirae qui ont été victimes d’agressions canines.

« Cette nuit, les palefreniers ont entendus du bruit, cela aboyait fort« , raconte Ingrid Chaulet, monitrice au club. « Ils sont venus aux écuries, ont vu six chiens dans le box de Ghosty, l’un des poneys, et ont réussi à les faire fuir. »

C’est probablement ce qui a permis au poney de s’en sortir avec quelques griffures. Au lever du jour, les responsables du club se sont rendus compte que les canidés s’en étaient en fait pris à deux des douze poneys que compte le club.

C’est Crocus qui a été le plus durement touché. Il présente une large marque de croc au niveau du haut de la cuisse arrière. 

Le petit animal qui fait la joie des enfants du club ou des écoles de la ville est donc pour l’instant à l’arrêt. « Cela était déjà arrivé, il y a 20 ans », relate la monitrice. « Un poney qui venait de naitre s’était fait manger par les chiens. Mais aujourd’hui, c’est de pire en pire et de toutes les façons la mairie ne fait rien. Je suis allé voir la police municipale qui n’a rien fait d’autre que m’envoyer à la DSP pour déposer plainte. »

Une action en justice que le club compte bien concrétiser en espérant une nouvelle prise de conscience des autorités et de la population. « Des gens vont rester dormir au club, nous barricadons les box pour que les chiens aient accès moins facilement aux poneys. Qu’une meute de chiens s’en prennent à des poneys en pleine zone urbaine, cela devient vraiment grave. Cela n’arrête pas. Il faut que les choses bougent, s’agace Ingrid Chaulet, toujours sous le choc de cette attaque. C’est hallucinant, le vétérinaire n’avait jamais entendu parler d’une attaque de chiens sur un poney. »

À quelques mois des élections, la gestion des chiens errants pourrait devenir l’un des sujets chauds sur lesquels les amoureux des animaux se montreront attentifs.

 

 

FC

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete