Armée de l’air : des emplois méconnus

    mercredi 4 mai 2016

    Quatre jeunes ont signé mercredi un contrat avec l’armée de l’air.  Ils s’envoleront ce soir pour la métropole afin de suivre au minimum dix mois de formation militaire et professionnelle. L’armée propose plus d’une cinquantaine
    de métiers différents. Ils étaient quatre, hier, à avoir signé pour une nouvelle vie. En effet, quatre jeunes Polynésiens, dont une vahine, s’envoleront ce soir direction la métropole pour devenir des sous-officiers de l’armée de l’air, après avoir signé hier, à la base navale de Fare Ute, leur nouveau contrat.

    Grâce à divers entretiens personnalisés et individuels avec l’adjudant-chef Jean-Marie Juillet, chef du bureau air chargé du recrutement, ils ont pu être guidés vers le métier pour lequel ils ont des aptitudes, selon leurs goûts et leur scolarité.
    Ce dernier, avec notamment différents tutoriels gratuits trouvés sur Internet, les guide pour les préparer au mieux aux différents tests de sélection.

    La logique, le parler et l’aptitude à trouver des informations sont des critères de sélection pour ces tests. Des tests psychologiques, mais aussi de pratique de l’anglais (scolaire), complétés par des tests sportifs.
    Le chef du bureau air les reçoit entre cinq et six fois, ce qui crée un lien entre les deux parties, idéal pour briser certains tabous.
    Seule l’armée de l’air pratique ces entretiens individuels, contrairement à l’armée de terre et à la Marine.
    C’est un choix personnel de l’adjudant-chef. “Quand la CPS me reçoit, elle me reçoit personnellement, je fais de même”, confie le militaire, en passe de devenir, sans doute, major d’ici quelques semaines.
    “Les candidats me posent des questions qu’ils ne poseraient pas en groupe”, apprécie Jean-Marie Juillet, qui, de cette manière, a plus de facilité à les orienter.

    À ce rythme, 32 jeunes sont partis en formation de sous-officier en métropole depuis son arrivée, en août 2015.
    Ils sont 22 depuis le début de l’année à tenter l’aventure, dont ces quatre recrues qui partent ce soir.
    Ils seront neuf dans les prochaines semaines à faire de même. La demande est forte, mais également les besoins. L’armée de l’air recrute et pas qu’un peu. Vingt-trois postes d’officiers (ouverts au bac+3) sont d’ailleurs à pouvoir dans les prochains mois et dans cette optique, le bureau air a envoyé le détail de ces postes à l’Université de la Polynésie française, au cas où d’éventuels étudiants du civil seraient intéressés par une carrière militaire.

    Dix mois de formation

    Ces quatre petits nouveaux partent ce soir, direction Rochefort pour quatre mois de formation militaire, suivie pour chacun d’eux d’une formation professionnelle entre quatre et six mois, selon leur spécialité.
    À la fin de ces plus de dix mois, ils seront sergents et ce, sans diplôme scolaire puisque l’armée de l’air recrute ses sous-officiers avec un simple certificat de scolarité.

    Et les corps de métier – appelés domaines – sont nombreux. Cela va du contrôle aérien, jusqu’aux finances, en passant par l’informatique, la mécanique ou les transmissions et même les maîtres-chiens.
    Au total, ce sont plus de 50 métiers différents qui sont proposés aux postulants.

    Marié pour que sa femme puisse le rejoindre – mais aussi papa d’une petite fille depuis le 24 mars –, Gabriel a choisi sa voie, comme Hawaiki Hatuuku, tous deux jeunes recrues, en partance ce soir.
    “J’ai eu mon bac, j’ai voulu continuer dans les études supérieures, mais des problèmes financiers m’ont empêché de poursuivre”, confie le premier. “Je n’avais pas envie de faire de prêt alors j’ai fait des petits boulots, avant de m’inscrire dans l’armée de l’air”, alors que Hawaiki s’est octroyée une année sabbatique, avant de s’envoler pour l’armée de l’air, ce soir. Bon vol !

    Christophe Cozette

    Centre d’information et recrutement des forces armées (bureau air)
    Tél. : 40.46.32.97
    Site Internet : www.air-touteunearmee.fr

    Major Tom 2016-05-04 17:23:00
    L'armée de l'air, c'est la classe, un bon choix pour une carrière et tous les souhaits possibles de réussite aux 4 futurs aviateurs !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete