Habillage fond de site

Arrêtés samedi soir avec un Beretta 7,65 mm, relâchés dimanche matin

mardi 31 janvier 2017

beretta

Au moment de l’interpellation, le Beretta 7,65 était chargé de cinq balles. (© DR)

 

Des armes à feu circulent illégalement sur le fenua. Les agents de la brigade anticriminalité en ont eu une nouvelle preuve le week-end dernier. Samedi soir, dans le quartier de La Mission, à Papeete, ils interpellent quatre personnes pour le vol en réunion d’un scooter. Parmi eux, une jeune femme, sur laquelle est retrouvée une “bubble” (objet destiné à la consommation d’ice) cassée.

Mais les forces de l’ordre ne sont pas au bout de leurs surprises. La fouille permet en effet de trouver, sur l’un des hommes, un pistolet Beretta 7,65 avec cinq balles dans le chargeur. Alors que la jeune femme est entendue, les trois hommes principalement impliqués dans cette affaire sont fouillés puis mis en garde à vue.

Hier matin, une perquisition menée à leurs domiciles respectifs permet de mettre la main sur le butin d’un ou plusieurs cambriolages.

Mais dimanche dernier, au matin, les trois protagonistes avaient dû être relâchés pour être convoqués hier. Selon nos informations, il pourrait s’agir d’une décision du parquet pour éviter un éventuel vice susceptible de faire annuler la procédure : un délai trop long entre l’interpellation et la transmission de la mise en garde à vue au parquet.

Si le pistolet a évidemment été conservé par la police, seul un individu, le moins impliqué dans l’affaire, s’est présenté hier. Les deux autres, à l’heure où nous écrivions ces lignes, couraient toujours dans la nature.

 

F.C.

 

 

8
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete