Article publié dans L’Hebdo – L’Ifremer vous ouvre ses portes, le samedi 8 octobre

    mercredi 5 octobre 2016

    ifremer

    Pour l’occasion, c’est toute l’équipe du centre qui sera mobilisée, tous services confondus.

     

    L’Ifremer organise une journée portes ouvertes à destination du grand public, samedi prochain, à Vairao. Les chercheurs animeront des ateliers en s’appuyant sur des diaporamas, des affichettes ou encore des démonstrations. L’Ifremer souhaite ainsi faire mieux connaître ses missions, en lien direct avec le développement des filières aquacoles.

     

    La dernière fois que l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la Mer (Ifremer) avait ouvert ses portes au grand public, c’était, pour mémoire, en 2012. L’initiative est à nouveau reconduite cette année, le samedi 8 octobre, dans le cadre de la Fête de la Science. Pour l’occasion, c’est toute l’équipe du centre qui sera mobilisée.

    Les chercheurs et les techniciens sont très motivés vis-à-vis de cette opération, en particulier à l’égard du jeune public, dans un souci d’éducation et de sensibilisation”, souligne Benoît Beliaeff, directeur du Centre Ifremer du Pacifique (CIP), qui sera lui-même en charge de l’accueil des visiteurs, auxquels sera remis un plan pour leur permettre de naviguer entre les différents ateliers.

    On a prévu des séances courtes, de cinq minutes environ, pour ne pas noyer les gens sous l’information et laisser la place aux questions, de façon, aussi, à faciliter le roulement”, précise-t-il. Différents médias seront employés au cours des présentations, du diaporama aux affichettes, en passant par de vraies démonstrations, sous la forme de travaux pratiques, en vue de capter au maximum l’attention du public.

     

    Des missions très concrètes

     

    Neuf thématiques seront proposées (voir encadré), en lien avec les missions du centre, tournées vers l’appui au développement des différentes filières aquacoles. “En perliculture, on travaille à répondre à un objectif très finalisé, qui est l’amélioration de la qualité de la perle pour des gains de compétitivité. En pisciculture, on essaie de lever les derniers verrous au développement de la filière, s’agissant notamment des problèmes de mortalité, qu’on s’efforce de réguler pour la stabilité de la production”, résume Benoît Beliaeff.

    Dans le cadre de la collaboration étroite entre l’Ifremer et ses multiples partenaires, deux stands seront tenus par des représentants de la Direction des Ressources Marines et Minières. “Lors de la précédente édition, 250 personnes avaient fait le déplacement. Cette année, on espère attirer plus de monde ! Pour nous, c’est vraiment l’occasion de nous ouvrir au grand public, pour mieux faire connaître ce que nous faisons”, insiste le directeur du centre, avec un enthousiasme communicatif.

    Pour les curieux qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances, deux interventions de l’Ifremer sont programmées, le vendredi 14 octobre, à l’Assemblée de la Polynésie française (salle J. Teariki), toujours dans le cadre de la Fête de la Science.

     

    A.-C. B.

     

    INFOS PRATIQUES

    Samedi 8 octobre, de 8h30 à 15 heures, au centre Ifremer du Pacifique, PK 11,500 côté mer, à Vairao. Possibilité de restauration sur place.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete